Pourquoi investir dans l’immobilier de luxe à Rennes ?

Rennes étant une ville dynamique du point de vue économique et agréable pour son climat et son cadre de vie, reste une zone de choix pour un investissement locatif haut de gamme. L’avantage principal d’un investissement locatif de luxe reste la fiscalité non limitée. L’immobilier de luxe est désormais plus accessible pour les budgets moyens et permet de bénéficier d’avantages fiscaux non-négligeables. Découvrez plus en détails les privilèges de l’immobilier de prestige à Rennes.

Avantages immobilier de luxe : emplacements de choix

Pour leurs styles architecturaux intéressants et leurs emplacements, les programmes Malraux font partie des zones protégées. Il s’agit par conséquent d’emplacements prisés par une catégorie de clients ayant un certain intérêt pour luxe. Ces immobiliers, malgré le fait qu’ils nécessitent une rénovation importante disposent d’atouts considérables leur attribuant ce statut : moulures, pierre de taille, parquet ancien, hauteur sous plafond, cheminée, tonnelle, etc.

De plus, leurs rénovations sont effectuées par des spécialistes hautement qualifiés, ce qui garantit une réhabilitation de qualité. Néanmoins, il est important de ne pas surpayer votre acquisition. Il est préconisé de se renseigner sur les prix du marché pour ne pas excéder une marge de 10 à 20 %. De même, le choix du quartier est important pour s’assurer de la rentabilité de votre projet. Optez pour les centres-villes les plus prisés. Dans la capitale Bretonne, des quartiers tels que Beaulieu ou l’hyper-centre restent de bonnes options pour l’achat d’un appartement de luxe à Rennes.

Avantages immobilier de luxe : privilèges fiscaux

La loi Malraux permet aux investisseurs de bénéficier de privilèges fiscaux, déterminés en fonction de la somme des travaux de rénovation engagés par le contribuable. Il est possible d’obtenir une réduction d’impôts de 30 % pour un bien qui se trouve en zone sauvegardée. Pour les maisons situées dans une zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager, la déduction s’élève à 22 %.

L’avantage fiscal de l’immobilier de luxe est proportionnel à la valeur des travaux. Plus la valeur de la rénovation est importante, plus la déduction d’impôt est élevée. Elle est calculée en fonction des dépenses de restauration selon un plafond annuel de 100 000 euros.