Les normes actuelles sur la construction neuve dans le Morbihan

Vous habitez dans le 56 et vous avez un projet de construction. Vous devez avant tout vous renseigner sur certains points comme le prix d’un constructeur de maison dans le Morbihan avant de vous lancer, mais surtout les normes régionales qui doivent être suivies à la lettre.

La réglementation thermique

À partir du 1er janvier 2013, toutes les constructions neuves, peu importe le département, doivent être conformes aux règles citées dans la RT 2012. Cette réglementation thermique a pour objectif de diminuer la consommation énergétique des ménages français et de baisser en ce sens la pollution au CO2. Elle touche ainsi les équipements pouvant être polluant tels que le chauffage, l’éclairage, la ventilation, le chauffe-eau ou encore la climatisation. L’application de la RT 2012 passe de ce fait par la suppression des ponts thermiques qui constituent près de 40 % des déperditions énergétiques d’une habitation. Pour ce faire, il faut faire appel aux qualités de divers isolants.

La question de l’accessibilité

Comme dans tout autre département, c’est l’arrêté du 1er août 2006 qui fixe les règles sur l’adaptabilité des constructions neuves à tout type de handicap. À titre d’exemple, la circulation à l’intérieur de la maison est configurée de sorte à faciliter et à sécuriser les déplacements des personnes en fauteuil roulant. Le sol doit donc être antidérapant et l’intérieur, dépourvu d’escalier. Les couloirs et les portes doivent également avoir une largeur précise. Quant au parking du véhicule, ce dernier doit avoir 3,30 m de largeur et être à une distance de 30 m par rapport au logement. Ces dispositions ne sont toutefois pas applicables si vous construisez une maison pour votre usage personnel et non destinée à la location ou à la vente.

La norme parasismique

Dans le département du Morbihan, la norme parasismique concernant les constructions neuves n’est pas stricte dans la mesure où la région se trouve en Zone 2, c’est-à-dire dans une zone à sismicité faible. Les maisons individuelles ne sont donc pas concernées mais sont toutefois assujetties à la norme européenne Eurocode8. Cependant, les bâtiments de plus de 28 m sont encore soumis à la norme parasismique française.