Sign in / Join

Automobile : que devez-vous savoir sur le système ESP ?

Le système ESP est une technologie qui a vu le jour en 1990 sur demande des constructeurs automobiles BMW et Mercedes-Benz. Cela grâce aux efforts de Bosch. Il s’agit d’un dispositif électronique de sécurité inscrit au Code de la route et qui aide à la conduite. Entre rôle, composition et fonctionnement, découvrez ici ce que vous devez savoir sur ce système.

Le rôle du système ESP

ESP qui désigne Electronic Stability Program est encore appelé ESC en fonction des modèles de voitures, pour désigner Electronic Stability Control. Le système esp est un appareil d’aide à la conduite qui permet d’améliorer l’adhérence et la trajectoire d’un véhicule, plus précisément sur un sol mouillé. Il est généralement associé avec trois autres systèmes de sécurité à savoir l’ABS, l’EBD et l’ASR.

A découvrir également : Comment immatriculer un véhicule de plus de 30 ans ?

Le système de sécurité ABS

L’ABS qui désigne « Antiblockiersystèm » permet d’éviter que les roues se bloquent en cas de freinage d’urgence.

Le système de sécurité EBD

EBD ou Electronic brakeforce distribution est encore appelé RBV pour « Electronische Bremsen Verteilung ou encore ECB pour “Electronically Controled Braking”. C’est ce système de sécurité qui permet de gérer la répartition électronique de freinage grâce à la modulation de la puissance de ralentissement des roues.

A lire en complément : Faut-il vraiment respecter le Code de la route ?

Le système de sécurité ASR

L’Anti-Slip Regulation ou ASR a pour mission de réguler l’accélération du véhicule afin de réduire la perte d’adhérence des roues motrices. Il s’agit en fait d’un système électronique d’antipatinage des roues.

La combinaison de ces trois systèmes avec l’ESP permet d’améliorer considérablement la sécurité du conducteur sur la route. Cela est surtout remarquable quand ce dernier circule à grande vitesse ou avec de faibles concentrations et de réflexes. Aussi, l’ESP le protège quand il roule dans des conditions météorologiques mauvaises.

La composition du système ESP

Pour rappel, le système ESP est un dispositif électronique qui s’active quand il y a danger. Afin que le véhicule puisse comprendre qu’il y a danger, le système ESP est équipé de plusieurs capteurs à savoir :

  • le capteur de roues qui permet de mesurer la vitesse de chaque roue ;
  • le capteur de vitessequi calcule avec précision la vitesse de la voiture ;
  • le capteur d’angle du volantdont le rôle est de mesurer l’angle d’entrée de la direction ;
  • le capteur d’accélération transversalequi agit de manière perpendiculaire sur le véhicule au sens de déplacement permettant de mesurer l’accélération ;
  • et le capteur de vitesse de lacet pour alerter le système lorsque la voiture atteint un seuil d’inclinaison anormal et dangereux.

Ainsi est composé ce système et voilà le rôle qui est réservé à chaque compartiment.

Le fonctionnement du système ESP

L’ESP agit à la fois sur le système de freinage et l’arrivée de gaz pour corriger la trajectoire du véhicule. Il est équipé d’un calculateur qui maîtrise les lois de la physique et la réaction d’un véhicule dans l’espace. Ainsi, grâce aux informations qu’envoient les différents capteurs à ce dernier, il arrive à détecter en quelques secondes si le chauffeur se trouve en danger.

Le système ESP est particulièrement efficace pour éviter les obstacles, dans le cas de perte d’adhérence et d’aide au virage.

Par ailleurs, il faut préciser que le système ESP possède quelques limites. Entre autres, il n’augmente pas les capacités de la voiture et il peut arriver qu’il soit dysfonctionnel.