Changer un moteur électrique : choisir le bon modèle et l’installer

A l’heure où la prise de conscience de l’état de notre planète est collective, il est plus urgent que jamais de se mettre à recycler au maximum. Au-delà du tri des déchets, du compostage, du bio, de la consommation locale… il existe un geste simple et salvateur : réparer au lieu de jeter ! Cela demande sans doute d’être un minimum bricoleur, mais après tout on a tous quelqu’un autour de nous qui maîtrise le tournevis comme personne. Alors plutôt que d’aller acheter un nouvel appareil – quel qu’il soit – pourquoi ne pas plutôt offrir un café à cet ami en échange d’un coup de main ? Il vaut sans aucun doute mieux changer un moteur électrique, réparer un pneu crevé ou décaper un meuble que racheter sans arrêt du neuf.

Au final, même à l’aide de tutoriels pas à pas et de bonnes vidéos, on peut tous réparer nos appareils du quotidien. Le plus compliqué reste de choisir les bonnes pièces de rechange. Quid du moteur électrique monophasé asynchrone ? C’est chinois pour vous ? Hé bien lisez la suite !

Déterminer le type de moteur à changer

changer un moteur électriqueAvant de vous lancer à la recherche d’un nouveau moteur pour votre appareil, analysez d’abord l’existant. L’idée est de trouver un moteur de remplacement qui ait les mêmes caractéristiques.

L’alimentation tout d’abord est à prendre en compte. Vous devez vous demander si le moteur à remplacer était alimenté en monophasé ou en triphasé. Ces symboles vous guideront : ~1 pour le monophasé, et ~3 pour le triphasé.

Regardez ensuite sur le moteur à changer sa puissance. Elle apparaît en kW (kilowatt) ou encore en CV (chevaux). La vitesse de rotation du moteur a aussi son importance. Elle sera exprimée en tour par minute (tr/min) ou en rotation par minute (rpm).

Si vous avez trouvé la bonne pièce pour changer un moteur électrique et qui semble correspondre en tout point, il reste quelques informations à prendre en compte. Quel est le type de montage à utiliser ? Quelle est la hauteur d’axe du moteur actuel ? Et enfin, quel est le diamètre d’arbre ? Il serait dommage de trouver le moteur dont la puissance correspond, mais qui physiquement ne peut pas être posé à l’emplacement prévu à cet effet pour une question de dimensions !

Moteur électrique monophasé ou triphasé ?

disjoncteur électrique monophaséCette notion peut paraître un peu floue, et pourtant ce mystère n’est pas si difficile à élucider. Pour savoir si votre moteur doit être monophasé ou triphasé, il faut connaître le type d’installation électrique qui va l’alimenter.

Si vous êtes un particulier qui souhaite réparer une bétonnière, un compresseur ou encore une scie circulaire, il y a de fortes chances que votre installation soit en monophasé. L’alimentation dans ce cas se fait donc en 230V. C’est le cas le plus classique !

Seuls certains cas sont concernés par le triphasé. Ce type d’installation électrique permet de transmettre avec toute la puissance utile l’électricité jusqu’au point de livraison. Le triphasé permet de transporter l’électricité avec le moins de déperdition possible. Il faut en réalité avoir des besoins énergétiques importants pour en bénéficier.

Le triphasé est donc la plupart du temps réservé aux professionnels. Dans ce cas le courant est en 230V/400V ou 400V/600V. Les professionnels ont en effet des besoins en alimentation électrique plus importants, ce qui justifie une telle installation, et les moteurs qui vont avec.

Moteurs synchrones et asynchrones

Vous lirez peut-être aussi des informations sur les moteurs synchrones et asynchrones. Sans entrer dans le détail du fonctionnement entre ces deux types de moteurs, ils ont chacun leurs avantages.

Les moteurs synchrones ont une meilleur rendement, mais leur démarrage ne peut pas être réalisé directement en les raccordant sur le réseau. De plus, quand ils dépassent le couple maximal, ils décrochent et il faut alors les relancer. Leur entretien est plus complexe que sur les asynchrones… De ce fait, à moins que vous ayez des besoins extrêmement spécifiques, il y a fort à parier que ce type de moteur ne sera pas adapté à votre usage.

Les moteurs asynchrones sont moins chers et prennent moins de place que les autres. Ils sont réputés pour être résistants et leur entretien est plutôt simple. Même la variation de vitesse est facile à mettre en place, ce qui leur permet de s’adapter à quasiment tous les usages. Si vous voulez changer un moteur électrique vous-même, tournez-vous vers ceux-là.

scie circulaire

Changer le moteur électrique d’une scie circulaire pour lui donner une deuxième vie

Protéger et entretenir un moteur électrique

Maintenant que vous avez trouvé le moteur qui convient, il n’y a plus qu’à le changer. Ou bien à le faire changer par quelqu’un d’autre, si nécessaire…

Pour assurer un maximum de longévité à votre moteur, pensez-bien que si lui nuira le plus est un excès de chaleur. Le moteur en produit lui-même beaucoup, il est donc important qu’il puisse être rafraîchi.

En cas de surchauffe, il est primordial que le moteur soit équipé d’un disjoncteur. Il est possible de réparer un moteur qui a un peu trop chauffé, ou d’en comprendre l’origine avant le drame. Mais s’il a tellement surchauffé qu’il a “cramé” alors vous aurez atteint le point de non-retour, et il faudra tout recommencer.