La réglementation du ramonage

Durant l’hiver, il est agréable d’avoir chez soi des installations telles que la cheminée afin de se chauffer de la meilleure des manières. Ce dispositif produit de la chaleur et permet ainsi de passer cette saison dans les meilleures conditions. Cependant, il faut savoir qu’une cheminée produit beaucoup de fumée. De ce fait, cela a beaucoup tendance à salir, voire obstruer le conduit de ce dispositif. C’est la raison pour laquelle, elle se doit d’être ramonée de façon régulière. Cette tâche est encadrée par loi qui a mis au point une réglementation bien précise. Celle-ci rend ce travail obligatoire. Ainsi, les personnes en disposant dans leurs maisons peuvent le réaliser par eux-mêmes si possible ou faire appel à des professionnels dans ce domaine.

Qu’est-ce que le ramonage ?

Une cheminée est un dispositif qui permet d’apporter de la chaleur dans l’enceinte de la maison par le biais de la combustion du bois. Par conséquent, la fumée qui est produite apporter certains dépôts et de la suie sur les parois du conduit de la cheminée. C’est la raison pour laquelle pour des raisons sanitaires et d’hygiène, une loi a été mise en place afin que ce dispositif soit ramoné.

Le ramonage est un travail qui consiste à nettoyer tous les dépôts et la suie se trouvant dans la cheminée. C’est une opération qu’il est possible de faire soi-même lorsqu’on en a le savoir-faire. Si ce n’est pas le cas, il existe de nombreuses sociétés qui ont pour but d’effectuer ce travail.

La réglementation applicable concernant le ramonage

Dans toute commune, il existe une réglementation concernant les cheminées. Celle-ci est par un arrêté préfectorale ou municipale. Cependant, il faut savoir que ce type de dispositif juridique s’adapte toujours selon les lieux. De ce fait, la réglementation d’une commune peut facilement être différente dans une autre commune. Ainsi, pour tout résident, il lui sera possible de consulter cette réglementation dans sa mairie.
Néanmoins, il faut noter que dans tous les cas, pour tous les propriétaires de cheminées ; il sera obligatoire de le ramoner au moins une fois par an. On peut même noter que dans la plupart des communes, la réglementation prévoit au moins deux fois par an.

Ces mesures permettent ainsi de préserver les bien-être des habitants d’une maison disposant de cette installation, mais aussi de toute la commune. Il s’agit d’une des missions des communes visant à préserver les conditions sanitaires requises dans ce cas de figure.