5 points importants pour comprendre l’IOT en 2019

Avez-vous une fois entendu parler d’Internet des Objets ? Originellement appelé Internet of Things — IoT, ce terme permet de désigner tous les systèmes ou objets physiques qui sont connectés à ordinateur. Ce terme désigne également tout système capable de transmettre des données dans le but de créer de la valeur à travers divers services tels que l’agrégation, l’analytique… Avec le temps le terme a évolué et englobe tous les objets connectés et leurs écosystèmes. Cet écosystème inclus, les producteurs de capteurs, les éditeurs de logiciels, les opérateurs historiques ou encore les intégrateurs… De ce fait, lorsque l’on parle de l’IoT, il faut inévitablement évoquer 5 points importants pour en cerner la compréhension. Dans cet article, l’on en parle.

Les objets qui permettent de capter les données

On entend par objets tout équipement qu’il soit actif ou passif qui permet de générer de la donnée exploitable et créatrice de valeur, pour ses utilisateurs. Ainsi, les capteurs sont par exemple des objets passifs. Et les données que relèvent ces derniers sont par exemple des données de températures, d’humidités, de positionnement et autres. Outre ces éléments, il est également des modems pour relier vos objets IoT.

Les réseaux qui jouent le rôle de transmetteurs de données

Les réseaux sont des maillons importants, d’un projet d’IoT. Généralement, les réseaux doivent répondre à un certain critère d’usage. Ils doivent être en mesure de couvrir la zone d’usage des objets. Ils doivent également pouvoir répondre à la contrainte de la disponibilité ou non pour l’objet, d’une source d’énergie en permanence.

Les données et leurs valeurs à l’état brut

Dans un projet d’Iot, les données sont considérées comme des diamants bruts. Ce sont en réalité des éléments bruts qui sont pour la plupart récoltés depuis les objets. Ainsi, afin de créer de la valeur pour les utilisateurs de ces objets, ils doivent suivre un processus précis, étape par étape. À cet effet, lesdites données sont stockées, archivées et sauvegardées dans des bases de données parfaitement structurées. Pour cause, une base de données bien structurée permet de bénéficier de façon accrue des services IoT d’exploitation.

L’information

Les informations sont les résultantes des données traitées, corrélées et analysées. Ces informations doivent être elles aussi à leurs tours traitées, stockées et analysées. Ceci, dans le but de créer de la valeur.

Pour mieux comprendre cela, nous prenons l’exemple du capteur de votre porte d’entrée. Celle-ci génère une donnée : la porte ouverte ou fermée. L’on dispose également d’une donnée universelle qu’est l’heure. L’information ici, sera de vous alerter, au cas où votre porte sera ouverte à une heure anormale. De ce fait, remarquez donc que deux données sont corrélées : le capteur de porte et l’heure. Cette corrélation permet de générer une information. L’information crée à son tour de la valeur.

Les applications d’exploitation

Les applications d’exploitation sont des interfaces personnes-machines (IHM), qui permettent de visualiser les données dans un langage humain, sous forme de tableau de bord. Ils présentent les données sous forme de graphique, de tableaux de données, ou encore sous forme de rapport.