Et si on se mouillait ?

Les sports nautiques sont catégorisés en 4 parties : piscine, subaquatique, eau-vive et de navigation.

Salut, ça baigne ?

Le plus courant est bien entendu la piscine, pour faire quelques longueurs ou s'amuser à barboter avec le petit dernier en attendant que l'aîné de la fratrie plonge depuis le toboggan. La piscine municipale est la destination du dimanche dans la plupart des familles, hiver comme été d'ailleurs. Voilà, pour sa version simpliste, c'est ce qui fait son charme aussi : son accessibilité. Il offre aussi de nombreuses disciplines telles que la natation (toutes les nages, ou encore la natation synchronisée), l'aquagym et ses dérivés (aquabike…) pour ne citer qu'eux.

Les sports subaquatiques se pratiquent sous l'eau, comme la plongée, l'apnée voir même le hockey subaquatique qui est aussi insolite que fun.

Les sports en eau-vive, quant à eux, nécessitent une certaine forme physique et surtout de l’expérience si ce n'est pas le cas, il est nécessaire d'être accompagné d'un moniteur professionnel pour éviter tout danger. Canoë, rafting, canyoning ou encore kayak tous se pratiquent en rivière à courant (naturelle ou aménagée).

Et pour terminer la navigation, pour le coup, on se tournera vers les lacs, mer et océan pour la pratiquer. Les plus connus sont le surf, la voile, le ski nautique ou l'aviron, mais vous pouvez vous tourner vers les disciplines un peu plus "fermées" comme le wakeboard ou le kitesurf.

Comment s'équiper

Il est certain que pour le premier, il est assez simple de s'équiper, un maillot et un bonnet de bain sont assez simple à trouver. Mais quand on pratique des sports où il faut se mouiller sans l'être, trouver une combinaison de voile ou de plongée de qualité s'avère on ne peut plus important. Comme pour chaque sport, le coût du matériel peut être assez conséquent, il est parfois judicieux de s'informer sur cette partie avant de vous lancer.