Bénéficier de ses heures de DIF, attention c’est la dernière année

Depuis le 1 janvier 2015, le DIF, droit individuel de formation n’existe plus. Il a été remplacé pendant le mandat du président François Hollande par le CPF, compte professionnel de formation. Afin de ne pas léser les salariés qui possédaient des droits au titre du droit individuel de formation, ces heures ont été reprises et ont ouvert des droits au titre du nouveau dispositif. Cependant, il n’est possible de bénéficier de ces heures que jusqu’en décembre 2020.

Encore quelques mois…

Si pour beaucoup, il reste largement le temps, sachez que ce n’est pas si évident de trouver une formation. Surtout, si vous êtes salarié et que vous comptez faire cette formation pendant votre temps de travail. Votre employeur doit valider cette formation et décider s’il abonde. (S’il complète via son propre CPF le financement de la formation, pour que vous n’ayez rien à payer). C’est une procédure qui nécessite un certain temps. 

Sur le temps personnel, plus de liberté

Depuis le 1 janvier 2019, il est possible de choisir des formations et de les régler directement via le site du compte professionnel de formation. Ceci a pour but de faciliter l’accès aux formations à toute personne bénéficiant de droit. Ce qui a changé également depuis le début de l’année 2019, c’est la valeur donnée à ce CPF. Autrefois, il s’agissait d’un nombre d’heures, si depuis quelques années déjà, votre employeur était tenu de vous informer une fois par an de la valeur financière de ces heures, aujourd’hui vous pouvez la connaitre sans avoir recours à un tiers en consultant votre compte CPF. Donc ces heures ont à présent une valeur de 15 euros chacune. 

Donc si vous avez envie de vous former, dans le but d’évoluer dans votre profession, ou de changer de carrière, c’est le moment. Au-delà de décembre 2020, ces heures de DIF seront supprimées.