Comment rentabiliser une voiture peu utilisée ?

Vous utilisez les transports en commun pour vos trajets quotidiens, et vous n’utilisez votre voiture que pour de rares occasions telles que les vacances. Alors, celle-ci dort au garage la plupart du temps. Mais la diminution du kilométrage ne réduit pas pour autant votre budget pour votre véhicule. Même stationnée, votre voiture est tout de même à l’origine de dépenses avec l’assurance, la dépréciation, le parking. Fort heureusement, il existe des solutions pour réduire certaines de ces dépenses. C’est ce que nous allons vous faire découvrir dans ce dossier.

Souscrire une assurance temporaire pour votre véhicule

Toutes les compagnies d’assurance imposent aux propriétaires de voitures la souscription d’un contrat d’assurance auto. En règle générale, la couverture est valable pendant une durée d’un an, et l’automobiliste n’a pas la possibilité de résilier le contrat avant cette période.

A lire aussi : Entretien voiture : comment réparer sa carrosserie ?

Si vous n’utilisez votre voiture que rarement, l’assurance classique n’est pas la formule la plus avantageuse pour vous. Un conducteur occasionnel ne court pas les mêmes risques qu’un conducteur principal.

Dans votre situation, l’assurance temporaire est l’option à privilégier. Comme son nom l’indique, c’est une couverture sur une courte période. Aucun justificatif ne vous sera exigé pour assurer votre voiture.

A découvrir également : Les équipements indispensables pour son camping-car

Avec internet, obtenir une attestation d’assurance auto temporaire est très facile. Inutile de vous déplacer, vous choisissez votre formule et vous réglez votre assurance par carte bancaire. Pour ce type de contrat, il faudra quand même justifier d’un minimum d’expérience sur la route.

assurance auto temporaire

L’assurance auto provisoire est très pratique. En fonction de vos besoins, vous pouvez assurer votre voiture pour une journée, quelques jours ou des semaines. La durée de couverture peut aller de 1 à 90 jours.

L’offre d’assurance auto temporaire est conseillée dans les cas suivants :

  • voiture peu utilisée, remisée dans un lieu sécurisé et privatif
  • suspension ou résiliation d’un contrat d’assurance classique, en attendant la souscription d’un nouveau contrat
  • importation d’un véhicule étranger équipé d’une immatriculation temporaire, dans l’attente du certificat d’immatriculation définitif
  • voyage dans un pays non couvert par votre assurance auto

Différentes catégories de véhicules peuvent accéder à une assurance auto provisoire dont les voiturettes, les quads, les motos, les utilitaires, les cars et les bus.

Mettre sa voiture en location

Les plateformes d’échanges entre particuliers se multiplient grâce à la démocratisation de l’économie collaborative. Outre le secteur immobilier, le phénomène a également atteint la sphère automobile.

Louer votre voiture personnelle aux particuliers est un excellent moyen de la rentabiliser sans grand effort. La somme gagnée pourra être intéressante. Cette pratique permet également d’amortir les frais de parking et d’assurance déboursés durant les périodes d’inactivité de votre véhicule.

Pour mettre votre voiture en location dans les meilleures conditions, il sera plus convenable de passer par un site spécialisé. Ce dernier jouera le rôle d’intermédiaire entre vous et les éventuels locataires.

Il est évident que la plateforme doit déduire une commission sur la transaction. Toutefois, vous aurez l’esprit plus serein. Pour une réservation et un paiement sécurisé, privilégiez un prestataire fiable.