Peut-on assurer sa moto au kilomètre ?

Êtes-vous un petit rouleur ? Dans ce cas, la souscription d’une assurance moto au kilomètre est une belle idée pour faire d’économies. C’est également un moyen pour vous protéger d’un éventuel accident de route. Cette formule offre plusieurs avantages aux amateurs de moto qui n’ont pas le temps d’en profiter. Cet article vous éclaire davantage sur le sujet.

Une assurance pour moins de 10 000 km/an

Plus connue sous le diminutif PAYD soit « Pay as you drive », l’assurance moto au kilomètre est une trouvaille des pays anglo-saxons. Elle s’adresse particulièrement aux personnes qui roulent très peu à moto. En effet, en lieu et place d’un versement annuel de cotisation, vous payez une somme qui varie en fonction de la distance parcourue chaque année. Cette alternative se trouve être très économique pour les amoureux de la moto qui dépassent très rarement les 10 000 km par an.

A lire également : Comment choisir le papier pour votre entreprise ?

Au niveau des garanties, il faut signaler qu’il n’y a pas de particularité. Les règles demeurent les mêmes que pour une moto à deux-roues ordinaires. Pour choisir votre formule d’assurance, vous avez le choix entre la formule d’assurance moto « au tiers », « intermédiaire » pour les cas de vol ou d’incendie, et « tous risques ». Cette dernière est la plus conseillée, car elle vous permet de bénéficier d’une assurance complète. Il vous revient de notifier à votre assureur votre désir de jouir des avantages du PAYD.

À ce niveau, vous avez le choix entre deux tarifications : le forfait mensuel et celui au kilomètre. La première tarification vous oblige à honorer votre engagement au risque de voir le montant de votre prime augmenter. Quant à la deuxième tarification, elle est calculée en fonction des caractéristiques du conducteur. Ce type d’assurance est beaucoup plus appliqué aux quads et aux scooters disposant de plus de 125 cm3 de cylindre.

A lire aussi : Internet vous propose des pièces détachées pour la plomberie

L’installation d’un GPS automatique

Pour avoir une connaissance avérée de la distance parcourue, l’assureur place sur votre moto un boîtier électronique. Il s’agit d’un GPS qui recueille automatiquement la vitesse, les dates et les horaires de vos déplacements. La durée de la conduite et les différents types de routes pratiquées font également partie des informations collectées par la compagnie d’assurance. C’est sur la base de celles-ci que votre assureur définit la prime.

Surtout, n’ayez aucune crainte quant à la confidentialité de vos informations. Les compagnies qui offrent cette formule ont signé un mémorandum avec la CNIL pour garantir la protection de vos données personnelles. En ce qui concerne la géolocalisation, elle va vous permettre de vite retrouver votre moto en cas de vol. Avec cette formule, vous bénéficiez d’un double avantage.

Les insuffisances de l’assurance moto au kilomètre

Il a été démontré ci-haut que la présente formule est un gage d’économies pour les personnes qui prennent rarement la route avec leur moto. Cependant, vous pouvez rapidement voir votre prime augmenter lorsque l’estimation du nombre de kilomètres annuels est mal réalisée.

Dans ce cas, une importante surprime peut être appliquée. Ce qui va certainement mettre en mal vos prévisions budgétaires. Pour éviter tout ceci, il est préférable de bien mener des recherches sur l’assureur avant de souscrire à son offre. Mieux, utilisez les comparateurs de devis d’assurance moto afin de choisir la meilleure offre.