Ce que vous proposent les auto écoles aujourd’hui

Avec la dernière réforme législative concernant la facilitation du passage de l’examen du Code de la route en candidat libre, les auto écoles ont dû faire face à une baisse de la fréquentation des candidats. En effet, le développement de modules de formation sur le web a entraîné une perte considérable pour les professionnels de l’apprentissage de la conduite qui ont dû adapter leur offre pour rester compétitif.

Les formations classiques

Les centres continuent bien entendu de proposer les modules classiques en ce qui concerne l’obtention du permis voiture, moto ou encore poids lourds et véhicules spéciaux. Elles ciblent tous les publics et particulièrement les jeunes en proposant des facilités de paiement dans le cadre du dispositif du permis à 1 euro créé par l’État il y a quelques années. C’est le cas de cette auto école à illkirch près de Strasbourg et de beaucoup d’autres en France. Les formations à la conduite accompagnée sont également disponibles pour les jeunes de 16 ans. 

Les stages de récupération de point

Aujourd’hui, certaines auto écoles proposent également de réaliser des stages de récupération de point. Lorsque l’on commet une infraction susceptible d’entraîner la suspension du permis de conduire, il est possible de suivre une formation de sensibilisation à la sécurité routière pour récupérer au maximum 4 points sur le permis. Elle est d’ailleurs obligatoire pour tous les jeunes conducteurs qui ont commis une infraction entraînant la perte de plus de trois points, ou bien en cas de sanction prononcée par un juge.

Les remises à niveau pour les séniors

Lorsque l’on a son permis depuis plusieurs années déjà, il est difficile de connaître tous les nouveaux panneaux de signalisation. Certains séniors ont appris à conduire bien avant l’arrivée des ronds-points et des autoroutes par exemple. Une remise à niveau aussi bien en matière de code de la route qu’en matière de conduite pour les personnes âgées permet d’éviter de nombreux accidents de la route.