Qu’est-ce qu’une infrastructure informatique en entreprise ?

Tout d’abord, il faut savoir que dans une entreprise, une infrastructure informatique représente l’agencement entre les différentes applications, le service de stockage en ligne et le réseau d’entreprise. Ce genre de structure permet aux entreprises de rationaliser et concentrer le service de gestion informatique pour mieux soutenir la croissance. L’infrastructure informatique revient à être le centre du noyau de l’entreprise et un véritable point névralgique de son activité.

Le parc informatique ou l’infrastructure réseau informatique

Revenons sur ses composantes. En premier lieu, les serveurs sont les fondations principales qui permettent de créer le socle de ressources en termes de puissance de calcul et d’espace de stockage. Ils peuvent se présenter sous forme de rack ou de tour en fonction de la place disponible dans la salle informatique (définition du rack).

Ces serveurs permettent d’accueillir les données et de placer un certain nombre de logiciels. Cette base permet d’établir le réseau de l’entreprise et les serveurs seront donc interconnectés. Enfin, les espaces de stockage en ligne viennent à leur tour compléter l’architecture en permettant à l’infrastructure informatique de stocker un nombre de données conséquent.

Au sein d’une entreprise, le personnel, les applications et les données sont amenés à constituer l’expertise de l’entreprise. C’est donc dans ce contexte précis que le rôle informatique est de permettre l’interaction de ces trois acteurs de façon rapide, libre et continue.

Les piliers de l’infrastructure informatique d’une entreprise

L’infrastructure informatique d’une entreprise se doit d’être réactive et pertinente en ce qui concerne le choix des solutions qui accompagneront la croissance de l’entreprise. C’est pour cela qu’elle doit prendre en compte quelques éléments.

La performance des applications est un point crucial. Si les applications fonctionnent mal, elles affecteront l’infrastructure tout entière et rendront sa productivité et sa qualité plus faible. Il y a ensuite l’évolutivité de l’infrastructure. Elle se doit d’être développée continuellement en parallèle de l’activité.

Les entreprises doivent pouvoir réagir aux changements sans surcharger l’infrastructure ni impacter les performances.

Enfin, une entreprise se doit de bien concevoir la structure du système informatique de son infrastructure pour faire évoluer la capacité de stockage au fil du temps.

Cette infrastructure doit être protégée pour éviter toute cyberattaque, car ces dernières peuvent avoir un impact très négatif sur la croissance de l’entreprise. Des sociétés telles que Nomios et IBM aident et accompagnent les entreprises dans l’élaboration et la sécurité de l’infrastructure informatique d’une entreprise.