Obtenir une bonne cheminée dans sa maison

La cheminée est le conduit construit en dur qui chemine et confine les fumées, la vapeur d’eau, les autres gaz de combustion, éventuellement toxique d’un quelconque foyer ouvert ou fermé, brûlant afin de les évacuer ou de les traiter. Bien qu’aujourd’hui, ces cheminées ont tendance à être remplacées par des inserts à granulés. Et pour plus d’informations à ce sujet vous pouvez nous suivre en cliquant sur ce lien.

Qu’est ce qu’une cheminée ?

La cheminée désigne la souche, l’extrémité du conduit à fumée dépassant du toit du bâtiment. Dans l’industrie, ce terme désigne un édifice séparé du reste des constructions, un corps de construction complètement autonome. Par ailleurs, les cheminées industrielles sont des hautes constructions de forme spécifique, conçues pour évacuer les fumées des foyers d’usines ou d’équipements collectifs. Du point de vue intérieur, la cheminée n’est autre que l’âtre, la cheminée ornementale d’appartement, c’est-à-dire l’espace aménagé autour du foyer ouvert comportant son dessus une hotte dont le fond porte une plaque de cheminée.

A lire aussi : Pourquoi les canalisations se bouchent ? Les 8 causes les plus courantes !

La cheminée industrielle

En effet, le paysage industriel a pour figure principale la cheminée industrielle qui est très haute et domine les sites. Les cheminées ont fait partie de la révolution industrielle, signe de la puissance et organe publicitaire, avec le développement de la mécanisation dans la fabrication nécessitant de l’énergie qui ne pouvait plus provenir des moulins à eau ou à vent. A partir du XXème siècle, la réglementation des rejets dus à l’activité professionnelle a été de plus en plus contraignante de façon à préserver la santé de la population. En qui concerne les rejets de fumée et de gaz produits par le processus industriels.

Lire également : Nos astuces pour chauffer votre piscine

Le fonctionnement d’une cheminée

Le fonctionnement d’une cheminée est conditionnée par le feu. Les aménagements sont destinés à utiliser le feu dans un édifice, sans risque majeur d’incendie pour assurer le chauffage, la cuisine et d’autres activités. Le combustible brûlé dans un foyer ouvert, un insert, une cuisinière, un chauffe eau, un four ou une chaudière, en ce qui concerne les habitations et locaux artisanaux. L’évacuation des fumées et gaz repose sur la différence de densité des gaz chauds par rapport à l’air. Elle nécessite une ventilation de la pièce et doit au besoin être soutenue par des dispositifs techniques. La cheminée d’appartement, pour fonctionner naturellement ne doit pas être placé dans un immeuble qui dispose de la ventilation mécanique contrôlée.