Maison de retraite à Nantes : comment bien choisir ?

Vous avez un parent vieux qui ne plus peut vivre tout seul ? Vous pouvez contacter une maison de retraite. Les maisons de retraite permettent aux personnes du troisième âge de bénéficier d’une meilleure prise en charge. Elles sont faites pour faciliter la vie aux personnes âgées. Vous pouvez donc les solliciter pour mettre votre vieux parent dans une structure d’accueil pour seniors. Cependant, il y a des critères à considérer pour choisir une maison de retraite. Cet article vous propose un exposé qui va vous permettre de savoir comment choisir une maison de retraite. 

Privilégier le prix et le lieu de la maison de retraite

Confier une personne âgée à une structure où il pourrait passer le restant de sa vie n’est pas une décision à prendre à légère. Comme pour l’achat d’un bien immobilier, le lieu et le prix sont d’une importance capitale pour votre choix de maison de retraite à Nantes. Choisir une maison de retraite proche de votre domicile va vous permettre de préserver les liens avec la personne âgée. Celle-ci ne sera pas attristée par la solitude et le sentiment d’abandon. 

Pour le prix de la maison de retraite, le CLIC, la mairie de la ville de la personne âgée et internet peuvent vous aider à choisir la maison de retraite la moins chère. En outre, vous pouvez bénéficier d’allocations et d’aides sociales pour payer le prix de la maison de retraite. Un autre critère très important est la durée des procédures. Pour bénéficier d’une structure d’accueil pour seniors, un délai de 3 à 6 mois est nécessaire.  

Le niveau de la médicalisation et du personnel

Pour réussir à choisir une bonne maison de retraite, la taille, la qualité du personnel et du service médical sont primordiaux. Vous pouvez choisir des petites unités de vie ou des structures d’accueil plus grandes. Par exemple, dans les petites unités de vie, les soins sont assurés par des services externes : les infirmiers à domicile. Lorsque le niveau de dépendance de la personne est élevé, des structure d’accueil de 80 à 90 lits pourront faire l’affaire. Elles ont un bon niveau de médicalisation. Au cas contraire vous pouvez contacter des structures encore plus médicalisées.