Que faire en cas de fracture de l’extrémité supérieure de l’humérus ?

L’articulation au niveau de l’épaule est assurée par un ensemble d’organes internes. Dans cette région, l’humérus est l’os principal qui relie le bras à l’épaule. En médecine orthopédique, la fracture de l’extrémité supérieure de l’humérus entraîne diverses interventions des chirurgiens orthopédistes. Que pouvez-vous faire dans une situation pareille ? Éléments de réponse.

Suivre un traitement orthopédique

La fracture de l’extrémité proximale de l’humérus peut résulter d’une chute de hauteur, d’un accident sportif ou d’un accident de circulation. En général, ce type de cassure entraîne systématiquement de violentes douleurs et surtout une impotence fonctionnelle du membre supérieur. En terme clair, le patient ne peut pas mouvoir le bras.

A lire aussi : L’ostéopathie

En général, les chirurgiens de l’Icop Orthopédie recommandent le port d’une attelle d’immobilisation. Le dispositif maintient le coude plié respectant un angle droit (90 °) au niveau de l’épaule. Le patient doit porter l’attelle pendant près de 4 à 6 semaines. Ce traitement est appliqué principalement lorsque la fracture est peu ou pas déplacée.

La durée prescrite varie en fonction de :

A voir aussi : Les rôles des laboratoires de biologie médicale

  • l’âge du patient,
  • les activités physiques,
  • la forme de la fracture ou sa localisation,

Les cas de dommages importants dus à la fracture de l’extrémité supérieure de l’humérus nécessitent une intervention chirurgicale orthopédique.

Subir une intervention chirurgicale

Après la radiographie qui confirme la fracture, le scanner permet au chirurgien orthopédique de mieux examiner les types de dommages entraînés par le choc à l’épaule. Cela lui permet de faire un meilleur bilan en vue de décider de l’intervention chirurgicale adéquate. C’est un traitement efficace pour recouvrir votre mobilité.

En la matière, la chirurgie de la fracture de l’extrémité supérieure de l’humérus favorise la récupération de l’usage fonctionnel de l’épaule, un apaisement de la douleur et la restauration de l’anatomie de l’humérus. Elle intervient généralement lorsque la facture est déplacée. Ainsi, les fractures du trochiter impliquent une chirurgie visant à fixer ces fragments osseux.

Ici, le chirurgien utilise des vis ou des broches pour assurer le maintien des fractions d’os. En outre, lorsqu’il s’agit de fractures céphalotubérositaires déplacées, le chirurgien orthopédique stabilise l’humérus en mettant en place un clou huméral. Cette intervention permet de réduire la fracture.

Continuer les traitements post-chirurgie

Après l’intervention du chirurgien orthopédique, vous recevez un bandage du bras sur une durée de 6 à 10 semaines. Suite à la guérison complète des blessures, une rééducation douce est indiquée pour restaurer votre mobilité. Les séances peuvent durer jusqu’à 6 mois.

En général, les personnes âgées victimes de fracture de l’extrémité supérieure de l’humérus entraînant des fragments multiples et déplacés utilisent une prothèse d’épaule anatomique ou inversée.