Crise sanitaire : comment les banques en ligne s’occupent-elles de leurs clients ?

Depuis la prolifération du Covid-19 en France, les banques en ligne ont ajusté leurs offres par rapport aux besoins de la clientèle. Il s’agit d’une manière de garder une certaine proximité avec cette dernière malgré la crise sanitaire qui sévit actuellement.

A lire aussi : TradeSources, pour bien démarrer dans le trading

Banques en ligne face au Covid-19 : des offres ajustées

Cette période de confinement a incité les banques en ligne à modifier les conditions liées à la continuité de leurs transactions. D’un point de vue général, aucun changement majeur n’est à prévoir concernant la gestion de compte et les frais. Toutes les opérations bancaires se déroulent à distance, mais avec quelques ajustements. En effet, les offres ont été adaptées aux attentes de la clientèle fragilisée par cette crise sanitaire. Les banques en ligne ont dû revoir également le tarif des cartes bancaires. Une mesure justifiée par la réduction des transactions effectuées pendant la période de confinement. Les clients verront donc leur facture diminuer.

A lire en complément : Quand faire appel à un manager de transition

Des conditions beaucoup plus allégées

En cette période difficile, les banques en ligne ont dû mettre en place des contraintes d’usage. Bien qu’elles soient obligatoires, elles ont toutefois été allégées. Par exemple, Boursorama a pris l’initiative de rembourser les frais d’inactivités durant le mois de mars. Les frais des mois qui suivent peuvent éventuellement être remboursés si le confinement se poursuit.
Chez Orange Bank, les mesures sont beaucoup plus drastiques : les cartes bancaires ne peuvent être utilisées que trois fois par mois sous peine d’une pénalité de 5€. Si cette crise sanitaire se poursuit, le seuil d’utilisation de la carte sera réduit à une seule fois par mois. Afin de fidéliser les nouveaux clients, Orange Bank offre désormais une prime de 50€ et un mois supplémentaire pour que ces derniers puissent effectuer leurs dix premières transactions. Les choses peuvent toutefois changer à tout moment selon l’évolution de la crise sanitaire.
D’autre part, Fortuneo a opté pour la suspension temporaire de toutes les promotions dédiées à la nouvelle clientèle sans toutefois modifier ses conditions d’usage. La banque en ligne du groupe Arkéa a toutefois maintenu le bonus de bienvenue pour les clients ayant ouvert leurs comptes avant le début du confinement.

Les remboursements des crédits différés

Le remboursement d’un crédit constitue un réel problème pour les salariés touchés par le chômage partiel pendant cette crise. Tenant compte de la situation de ses clients, Boursorama propose une solution qui les enchantera sans doute. Il s’agit de la suspension du remboursement à hauteur de trois mensualités. Aucuns frais ne leur sont imposés à l’issue de cette mesure. En revanche, les assurances et les intérêts n’ont pas changé.
De son côté, Fortuneo mise sur l’étude personnalisée de chaque dossier afin d’adopter des solutions adéquates pour chaque cas client. Certains vont bénéficier d’un aménagement de découvert, d’autres vont obtenir un report d’échéance pour leur prêt immobilier qui peut aller jusqu’à six mois.

Comment fonctionnent les services clients des banques en ligne ?

Les horaires et les modes de communication ont été réadaptés afin de répondre au mieux à la demande de la clientèle durant cette période de confinement. Cette initiative permet notamment d’assurer la continuité des services des banques en ligne. Chaque établissement propose ses propres mesures :

  • Fortuneo

La banque en ligne a avoué que ses conseillers ne sont pas joignables à certains moments de la journée. De plus, l’assistance téléphonique ne fonctionne que quelques heures par jour du lundi au vendredi. Les clients devront donc s’orienter vers les mails.

  • Boursorama Banque

Le service client de la banque en ligne de la Société Générale reste ouvert pendant les heures de bureau. Celle-ci recommande toutefois l’usage du mail pour toute demande d’information ou réclamation.

  • BforBank

La banque en ligne du Crédit Agricole a expliqué via un communiqué que le temps de réponse peut être long en raison des mesures prises dans le cadre de la crise du Covid-19. Les appels sont donc réservés uniquement aux cas d’urgence.

  • ING Direct

Comme la majorité des banques en ligne, ING explique aussi que le temps d’attente peut se prolonger pendant cette crise. Cependant, une assistance téléphonique reste accessible du lundi au samedi aux heures de bureau.

  • Monabanq

Quant à la banque en ligne du Crédit Mutuel, elle continue d’assister ses clients du lundi au vendredi de 9 à 18 heures et le samedi jusqu’à 16 heures.

  • Orange Bank

Cette néobanque a opté pour le chat pour rester en contact avec sa clientèle. Les conseillers clients restent à la disposition du lundi au samedi de 8 à 20 heures.

  • Ma French Bank

La néobanque propose un service client accessible sur un créneau de 9 à 17 heures du lundi au samedi.

  • Nickel

Chez Nickel, les conseillers client sont disponibles aux horaires habituels. C’est sans doute la seule néobanque qui n’a pas modifié ses méthodes de communication.
Pour ceux qui ne disposent pas encore de compte bancaire, il est possible d’ouvrir un compte auprès d’une banque en ligne durant cette période de confinement. Il s’agit d’une alternative plus simple et accessible puisqu’elle ne nécessite aucun déplacement. Vous pouvez consulter les offres sur https://www.detective-banque.fr pour trouver la banque qui correspond au mieux à vos besoins, qu’il s’agisse d’un établissement traditionnel, d’une banque en ligne ou d’une néobanque.