Comment améliorer l’évacuation des eaux de pluie par le toit ?

Le système de drainage des eaux pluviales de votre toit est défaillant et vous recherchez des solutions d’amélioration ? Trouvez les réponses dans ce guide.

Les tendances récentes en termes de design ont entraîné une certaine vulgarisation des toits plats dans les habitations. Cependant, à cause des eaux pluviales qui stagnent à leur surface, assurer leur longévité demeure un défi majeur, contrairement à des toits inclinés. Par conséquent, améliorer le drainage de ces eaux s’avère capital pour les protéger des dommages et fuites pouvant éventuellement affecter la totalité du bâtiment.

A lire aussi : Rénover son mas de Provence : quels matériaux et aides financières ?

Découvrez ici 6 solutions efficaces pour vous aider à améliorer l’évacuation des eaux de pluie par le toit.

1. La gouttière

La gouttière constitue le système de drainage pour toitures le plus populaire au monde. C’est la solution à privilégier lorsqu’on envisage pour la première fois le drainage d’une propriété. La plupart des toits en sont équipés. Elles recueillent l’eau de pluie lorsqu’elle roule sur le bord du toit et la dévient vers un tuyau de descente qui la distribue à une distance sûre des fondations du bâtiment. Cela permet d’éviter que l’eau ne roule du toit de manière incontrôlée et ne coule sur le côté du bâtiment pour endommager le revêtement, les fenêtres et la fondation.

A lire en complément : Comment bien choisir son barbecue à gaz ?

En savoir plus sur les critères de choix d’une gouttière.

Bon à savoir !

Pour être efficaces, les toits plats doivent être en pente ou inclinés vers les gouttières. C’est de loin la solution de drainage la plus efficace pour les toits plats recommandée par les professionnels en France et en Belgique.

Afin de garantir un bon fonctionnement et une bonne évacuation des eaux sur le long terme, SD Débouchage une entreprise de débouchage Bruxelloise précise qu’il est très important de nettoyer et entretenir votre gouttière d’une manière régulière.

2. Les drains intérieurs

Ce sont des drains placés à intervalles réguliers près du milieu du toit, qui mènent à l’intérieur et à l’extérieur d’une maison par une série de gouttières et de tuyaux. Ils sont efficaces pour réduire la quantité d’eau qui s’accumule près du centre du toit. Pour éviter que des débris ne soient piégés à l’intérieur, ces systèmes sont équipés de crépines. Si vous optez pour ce type de drainage, vous devez vous assurer que les crépines fonctionnent correctement et que rien ne passe au travers.

Ces systèmes ont l’avantage d’être cachés. Ce qui crée une esthétique homogène, parfaite pour les maisons et bâtiments commerciaux. Toutefois, ils sont plus chers que les autres systèmes de drainage. Si vous êtes intéressé, il est préférable d’obtenir une estimation précise de votre projet. Cependant, si vous êtes prêt à vous engager dans cet investissement, le jeu en vaut la chandelle.

3. L’isolation conique

Si votre toiture ne présente pas une pente de drainage appropriée, l’isolation conique est la solution parfaite. C’est un moyen efficace d’éliminer les flaques d’eau sur les toits plats. Elle peut facilement être coupée, ajustée et installée de manière à déplacer l’eau vers les drains, dalots ou gouttières existants. Ce système taillé sur mesure dirige efficacement l’eau vers les drains et l’empêche de s’accumuler en divers points du parcours.

L’installation d’un pack est coûteuse et doit être faite selon les besoins pour que les drains fonctionnent efficacement année après année. L’isolation conique à quatre voies est la plus populaire pour les toits plats ou à faible pente, mais celle à deux voies peut également convenir.

4. Les dalots

Les dalots sont similaires aux gouttières en ce sens qu’ils sont installés sur le bord du toit, mais leur fonctionnement est un peu différent. Contrairement aux gouttières, les dalots sont un peu plus longs et fortement plus inclinés vers le bas. De sorte que la gravité aide à pousser l’eau hors du toit avec l’élan nécessaire pour garder les murs et le revêtement secs. Cet élan garantit également que les fondations du bâtiment ne soient pas exposées à des quantités excessives d’eau.

En outre, les dalots ont l’avantage d’être rentables et faciles à entretenir. Les plus larges sont rarement (voire jamais) obstrués par des débris et ceux bien conçus peuvent améliorer l’esthétique d’un bâtiment. Aussi, pour en tirer un meilleur parti, il est conseillé de les associer à un système de couverture servant à diriger l’eau accumulée. Le meilleur moyen d’y parvenir est d’utiliser un système d’isolation conique.

5. Le Porte-plantes

C’est la solution de drainage la plus écologique et économique pour les toits. Les porte-plantes fonctionnent mieux avec des systèmes de drainage en bon état. Lors de l’installation de ce système, des graines ou semi-graines sont plantées sur le toit et leurs racines s’attachent au filet en fibre ou en plastique biodégradable et absorbent l’humidité du toit. L’humidité ou le flux d’eau qui n’est pas capté par les plantes est éliminé par le système de drainage en place.

Voir quelles plantes sont possibles pour un toit végétal.

6. Faire appel à un professionnel

Que vous envisagez améliorer votre système actuel ou d’en choisir un nouveau, il est préférable de faire appel à un couvreur professionnel pour trouver la meilleure conception pour votre toit. En effet, il n’y a rien de pire qu’un système de drainage qui ne fonctionne pas. En travaillant avec un professionnel, vous aurez l’esprit tranquille et pourrez éviter des dépenses inutiles et des problèmes désastreux.

Conclusion

En définitive le drainage des eaux de pluie est impératif pour éviter la détérioration générale de votre toiture et finalement son remplacement. Heureusement, il existe des solutions pour la plupart simples et efficaces pour améliorer l’évacuation des eaux de pluie. N’attendez donc pas qu’il soit trop tard. Au contraire, assurez-vous d’adopter dès aujourd’hui une solution de drainage efficace pour votre toit.