Recherche vocale : quel avenir pour le SEO ?

Le milieu du référencement naturel a toujours été un milieu où l’information est vitale. Les choses deviennent un peu plus vite obsolètes. Les algorithmes de Google sont modifiés régulièrement et il y a de nouvelles tendances à suivre. Aujourd’hui, tout semble se porter vers la recherche vocale sur les moteurs de recherches. Cela coïncide aussi bien avec les attentes des internautes qui délaissent de plus en plus le clavier. Dans ce contexte, quel est l’avenir du SEO ?

La recherche vocale, qu’est-ce que c’est ?

Instructions par la recherche vocale

La recherche vocale est une technologie spécialement axée sur la reconnaissance vocale. Avec cette technologie, les internautes font leurs requêtes en parlant à haute voix. Cela dit, ils ne se mettent plus à écrire la requête dans une barre de recherche. Lorsque la requête vocale est lancée, la technologie analyse minutieusement sa base de données pour donner une réponse adéquate.

La réponse est unique et n’apparaît pas sur une page où l’internaute se mettra encore à parcourir pour choisir. Pour un meilleur référencement, faites-vous accompagner par exemple d’une agence SEO à Paris.

Impact de la recherche vocale sur le SEO

Avec l’avènement des smartphones, la recherche mobile devient de plus en plus importante. Et pour ne pas trop se tracasser à saisir des mots, pour voir afficher une page de résultat potentiel, la recherche vocale est la plus prisée. En effet, ces recherchent se font désormais sur les smartphones.

Selon une étude faite par Northstar Research, 55 % des adolescents font usage de la recherche vocale au quotidien. Le pourcentage des adultes est de 56 %, car ces derniers veulent bien comprendre la technologie. Le premier point à souligner est que la recherche vocale incite les sites web à se tourner vers le mobile.

La position zéro devient la norme

La norme de la position zéro

Avec une bonne optimisation en SEO, vous avez au moins une chance que votre entreprise se retrouve en haut de la page. Mais la recherche vocale semble changer la donne. Pour ceux qui utilisent les services d’Alexa ou Siri, vous remarquez certainement que deux réponses s’affichent lorsque la recherche vocale s’effectue. La réponse courte que vous obtenez provient d’une source de nouvelles pour vous donner l’information la plus pertinente possible.

Cette source de nouvelles est en réalité le Featured Snippet dont le contenu est jugé pertinent d’où son emplacement à la position zéro. Et donc sans un contenu et un référencement approprié à la requête vocale, il serait quasiment impossible d’affirmer sa visibilité sur le net. Comment faire alors ?

Proposer des contenus beaucoup plus conversationnels

Les recherches vocales s’effectuent en réalité sous forme de question. C’est comme si l’internaute conversait avec un interlocuteur. Sauf que cet interlocuteur, c’est ce que vous auriez rédigé. Cela dit, il faudra faire des contenus orientés vers la conversation.

À cet effet il faudra anticiper sur les requêtes interrogatoires. Les internautes sont plus enclins à poser des questions comme « où trouver… », « quel est… » et « que faire à… ». Privilégiez donc les pages Foire Aux Questions (FAQ). Aussi les requêtes deviennent plus longues avec l’avènement de la recherche vocale.

En effet, l’internaute passe plus de temps à écrire un nombre de mots donné qu’à faire ressortir vocalement le même nombre de mots. Ainsi au clavier, un mot clé suffisait déjà pour lancer sa requête. Cependant, dans la requête vocale vous pouvez trouver jusqu’à 4 mots clés au minimum. Alors il faudra penser à travailler sur les requêtes de longue traîne pour mieux être référencé aujourd’hui.

Pensez à la géolocalisation

Géolocalisation par Google Maps

De plus en plus de recherches vocales à travers le mobile se font par géolocalisation. Les internautes font des requêtes vocales beaucoup plus pour trouver quelque chose à proximité ou près de chez eux. Aussi, ils sont enclins à demander un itinéraire. Il est alors capital de prendre ces informations en compte pour un meilleur référencement aujourd’hui.

La recherche vocale ne constitue donc pas un obstacle pour les règles du SEO. Il faudra juste s’adapter à la nouvelle donne au risque de ne jamais occuper la position zéro. Avec la recherche vocale, l’objectif n’est plus de se retrouver dans les dix premiers résultats, mais c’est être le premier résultat. Alors, assurez-vous que toutes les pages sont bien optimisées. Selon une étude de Comscore, les recherches vocales s’élèveront à 50 % des recherches totales sur Google en 2020. Il faut donc se mettre au pas dès aujourd’hui.