Quelques conseils pour l’installation d’une cuisine

En dehors des chambres, la cuisine est l’une des pièces les plus importantes de la maison. Considérée comme le cœur du foyer par certains, elle peut être aménagée en fonction du goût et du style de chacun. Toutefois, pour pouvoir en tirer le meilleur, il convient dans tous les cas de miser sur son caractère fonctionnel. Il est aussi indispensable de respecter l’espace disponible et la configuration, ainsi que quelques normes de base d’installation pour créer un lieu sûr et convivial.

Installation d’une cuisine : le budget

La première chose à faire lorsque vous décidez d’aménager votre cuisine est d’évaluer votre budget. En matière de travaux à prévoir, la cuisine est la pièce la plus coûteuse de la maison. Pour équiper une cuisine d’un foyer de 4 à 5 personnes (soit 10 m²), il faut prévoir 6 000 à 8 000 euros, voire plus.

A lire aussi : Comment choisir le bon modèle de portail aluminium pour son jardin ?

Avec ce budget, vous avez des meubles de milieu de gamme avec le plan de travail, le carrelage en crédence, la pose, la plomberie, la peinture, l’électricité et la robinetterie. Vous pouvez notamment choisir les appareils de bricolage pour l’installation de votre cuisine sur des sites tels que espace-bricolage.fr qui proposent notamment de l’outillage, de la quincaillerie, électricité ou encore revêtement.

Aménager la cuisine en fonction du volume de la pièce

Hormis le mode de vie, l’installation de la cuisine repose non seulement sur sa forme, mais aussi sur l’espace disponible.

A lire également : Fuite de gaz : la bonne attitude à adopter

installation cuisine

Cuisine de taille moyenne

Dans un espace de taille moyenne, l’agencement le plus utilisé est celui en L, avec une excellente liberté de mouvement favorisée par le système de circulation triangulaire. Vous avez la possibilité de créer un réel coin repas à partir de 10 à 12 m².

Si la surface disponible est plus grande, vous pouvez disposer la cuisine en U sur trois murs. Cette disposition offre de bons espaces pour le rangement et des zones de travail optimales.

Cuisine dans le couloir

La disposition à préconiser lorsque vous avez une pièce allongée et étroite est celle en ligne. Dans une cuisine aménagée de la sorte, on retrouve tous les éléments essentiels juxtaposés sur la longueur d’un même mur.

Une implantation similaire sur les deux murs dans le sens de la longueur peut être envisagée si vous disposez d’une largeur de 2,40 m. Il est important de prévoir un espace de 1,20 m. Cela permet de faciliter la circulation et d’éviter qu’à l’ouverture, les portes de deux meubles opposés ne se cognent. En ce qui concerne la mobilité entre les espaces d’activité, elle peut être triangulaire ou linéaire.

Cuisine ouverte

Aujourd’hui, la majorité des cuisines s’ouvrent sur la salle à manger ou le séjour. L’installation idéale pour ce type de cuisine est en U. Elle est généralement accompagnée par une cloison de séparation basse.

Celle-ci joue à la fois le rôle de comptoir, d’espace de rangement et de plan de travail. Depuis peu, l’îlot central s’implante de plus en plus dans les cuisines ouvertes. Il est utilisé à la fois comme point d’eau, espace de préparation, de rangement, bloc de cuisson ou coin repas.