Physiostart : du démarrage à la récolte avec précision et efficacité

Compte tenu des contraintes réglementaires plus strictes sur les quantités d’azote apportées, les agriculteurs réduisent les doses d’azote mais souhaitent conserver leurs niveaux de rendement et de qualité. Avec Physiostart, Timac Agro propose une solution efficace sur les cultures en semis monograines. Les efffets positifs du Physiostart enregistrés au démarrage se confirment également à la récolte.

Une ultra-localisation : pour une plus grande précision

L’application du micro-granulé Physiostart réalisée en ultra-localisation dans le lit de semence,  permet un apport à 20-25 kg/ha au lieu de 100 à 120 kg/ha en localisation classique avec un granulé type 18-46. Elle permet une meilleure absorption des ions peu mobiles comme le P2O5 et le zinc. Elle augmente le nombre d’unités près de la graine tout en baissant la quantité à l’hectare pour un respect de l’environnement maximal.

Ainsi, Utilisé au bon moment et à la bonne place, le micro-granulé renforce l’efficacité de la fertilisation.

Une stimulation au démarrage : un bon départ crucial

Le Physiostart est composé d’un biostimulant, le Physio Pro, complexe breveté (N°9707222) et homologué (AMM 1140012) d’origine algale, contenant des amino-purines sélectionnées qui agissent avec le calcium pour favoriser le développement racinaire. Cet engrais micro-granulé contient également du P2O5 soluble (28%) et du zinc (2%) pour accentuer le développement du chevelu racinaire, ainsi que de l’azote ammoniacal (8%) et du soufre (23%) pour une nutrition des jeunes plantes.

Tout au long de la croissance : des effets positifs

Un bon départ assure le potentiel jusqu’à la récolte. Le Physiostart a des effets positifs sur la croissance. Il supprime les effets terrain donc favorise l’homogénéité de la parcelle. Il permet une plus grande précocité de la floraison. Résultat, les rendements sont meilleurs comme le montrent les essais effectués avec et sans Physiostart.

L’AGPM dans des essais réalisés au lancement du Physiostart en 2002 a confirmé les bons résultats

Ces essais ont été menés par l’AGPM pendant 2 ans. Ils révèlent des différences notables par rapport aux témoins. L’AGPM avait confirmé dès la 1ère année de « très bons résultats ».

Les plus du Physiostart

  • Une action biostimulant sur la croissance racinaire (Physio Pro)
  • Sécurisation du départ en végétation
  • Effet starter sans apport majeur d’azote (directive nitrates)
  • Développement racinaire et des coronaires
  • Absorption minérale optimisée (P, Zn), moins de complémentation minérale en élevage
  • Anticipation des stades de développement
  • Effet sur la précocité et le rendement
  • Moins de manipulation

De la théorie au champ

Des résultats d’essais concluant en rendement et qualité. Des témoignages d’agriculteurs éloquents.

  • J’ai fait un essai sur maïs et tournesol avec et sans Physiostart, sur la même parcelle. La régularité du maïs est plus importante avec le Physiostart. La différence est nette avec la partie du champ sans Physiostart. Les plants sont plus grands, il y a plus de radicelles et les racines d’ancrage (coronaires) étaient en ébauche plus tôt. La floraison s’est faite également plus tôt, avec environ 7 jours d’avance par rapport au reste de la parcelle. Il y avait également plus de fleurs. Sur le tournesol, il y a eu une différence marquée avec Physisostart. J’ai récolté 8 jours plus tôt par rapport aux parcelles sans Physiostart et j’ai constaté une plus grande régularité tout au long de la croissance de la plante (J Z, agriculteur à Lagrace-Dieu).
  • J’ai utilisé Physiostart à 20 kg/ha sur une parcelle en remplacement de mon apport traditionnel d’urée à 100 kg avant semis. Malgré la réduction de dose importante, le maïs s’est comporté de la même façon avec une homogénéité supérieure et plus de vigueur dès le démarrage. Grâce à ce bon démarrage, le maïs a connu ensuite une très bonne croissance foliaire et racinaire et une belle floraison. Le rendement s’est avéré très satisfaisant lui aussi. Ce nouveau produit Physiostart est intéressant par rapport à la problématique de l’azote (directive nitrates). Même s’il doit être jugé sur une plus longue période après cet essai positif, je suis convaincu de l’intérêt d’un tel produit (S C, agriculteur à Muret-Ox).
  • J’ai utilisé Physiostart en semis direct. Au début, on a pu constater un port plus plongeant des racines et plus de radicelles. A la récolte, le rendement constaté est supérieur de près de 3 quintaux/ha avec le Physiostart. Le taux d’humidité était également intérieur d’un point (33 contre 33.8). Pour la première année, l’essai que j’ai fait avec le Physiostart s’est avéré concluant (P M, agriculteur à Cintegabelle).

En résumé

Physiostart est un microgranulé qui a une action à la fois sur la nutrition efficace et optimale au plus près des racines et sur la croissance racinaire de la culture pour un démarrage optimal. En boostant le début de cycle, physiostart permet également de passer les stades sensibles aux parasites tels que les taupins.

Physiostart est conditionné en sacs de 25 kg et est commercialisé sur l’ensemble des pays européens. Toute une gamme de microgranulé est associée à Physiostart, permettant de répondre au plus près des besoins des cultures (maïs, blé, betterave, colza, prairies) pour des applications avec des semoirs monograines ou en mélange aves les semences (blé, colza, prairies).

Pour plus d’informations vous pouvez aller sur : https://www.timacagro.fr/gamme/vegetal/engrais-technologiques/starter/

A lire également