Modifier son statut d’auto-entrepreneur : pourquoi et comment ?

Pour rappel, être auto-entrepreneur, c’est déjà exercer en entreprise individuelle, et le statut d’auto-entrepreneur concerne un régime fiscal et un régime social simplifiés assortis à une comptabilité ajustée.

Les chiffres d’affaires se plafonnent à 82 200 € en ce qui concerne les activités commerciales et à 32 900 € pour les autres activités. Il est impératif de s’y tenir pour continuer à bénéficier des avantages de ce régime. Néanmoins, si votre statut actuel n’est pas celui qui s’adapte le mieux à vos activités, sachez qu’il est toujours possible d’en changer.

A lire aussi : Comment choisir son entreprise de nettoyage de locaux professionnels

Auto-entrepreneur : comment changer de régime ?

Au même titre que le régime, le changement de statut ou de régime d’auto-entrepreneur est aussi simplifié. Globalement, l’envoi d’un courrier à votre centre des impôts des entreprises peut être suffisant. Cela doit se faire avant le 1er février de l’année en cours. Néanmoins, plusieurs points sont à vérifier comme les factures d’encaissement et de décaissement pour la tenue de vos livres comptables ou la facturation de vos TVA.

Changer de statut d’auto-entrepreneur : les sites spécialisés sont d’une grande aide

Il ne faut pas hésiter à vous faire accompagner dans la création d’une activité, d’une revente, ou pour un changement de structure juridique. Visiter des sites spécialisés comme https://pole-autoentrepreneur.com vous permet déjà d’être bien orienté et de réaliser toutes les démarches nécessaires pour le changement de statut.

A lire en complément : Le skydancer pour votre visibilité, on vous dit tout

Quoi qu’il en soit, avant de déterminer la structure juridique qui s’adapte le mieux à votre situation, plusieurs éléments sont à prendre en compte. À savoir le régime fiscal, le régime juridique et le régime social.

le site spécialisé vous permettrait de découvrir les actualités et les démarches à entreprendre et d’avoir des réponses à toutes les questions comme la compatibilité ou le fait d’être à la fois salarié et auto-entrepreneur.

auto-entrepreneur

Pourquoi modifier son statut d’auto-entrepreneur ?

La première raison qui pousse les particuliers à vouloir changer de statut d’auto-entrepreneur est en premier lieu pour être en mesure de préserver son patrimoine personnel. Effectivement, être auto-entrepreneur engage les responsabilités en cas de dettes contractées par la structure.

À l’inverse, avoir un statut de société vous soustrait à ces responsabilités puisque votre entreprise jouit d’une existence juridique qui lui est propre. Plusieurs possibilités se présentent alors comme le fait d’opter pour un statut d’Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée ou EIRL, basculer en Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ou en Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU).

Réaliser une déclaration d’insaisissabilité chez le notaire ou créer une société individuelle, autant d’options à envisager.

Modification de statut : étendre son activité

Souvent, quand on excède durant deux années consécutives les seuils relatifs aux chiffres d’affaires autorisés, il faut penser à basculer sur un régime fiscal d’entreprise individuelle classique. De manière générale, c’est là que vous envisagez de recruter du personnel, d’investir dans un local ou pour l’acquisition de matériel coûteux, car le régime fiscal d’auto-entrepreneur peut ne plus correspondre à votre activité.

En effet, la déduction des frais réels de votre chiffre d’affaires serait alors impossible, à l’instar des charges sociales, des amortissements, ou des salaires. Par ailleurs, vous ne pourrez plus récupérer la TVA induite par vos achats.

Dans ce cas, modifier son statut d’auto-entrepreneur est ce qu’il y a de mieux à faire.