Lumière sur les types d’ordonnance médicale

L'ordonnance médicale est un document officiel qui permet au praticien de prescrire des traitements à ses patients. Ce petit bout de feuille bien précieux est encadré depuis de nombreuses années, aussi loin que le système de santé publique existe ! Le médecin (et peu importe sa spécialité) ne doit jamais en manquer…

Quels sont les types d'ordonnances médicales ?

Nous distinguons cinq modèles d'ordonnance pouvant servir à la prescription médicale :

  • L'ordonnance simple : sans doute la plus connue et la plus utilisée, elle sert à prescrire différents cachets et n'est soumise à aucune restriction
  • L'ordonnance bizone : sert aux pathologies de longue durée : deux zones distinctes : une pour le traitement de longue durée et une autre pour les médicaments qui ne relèvent pas de l'affection chronique.
  • L'ordonnance sécurisée : conçue pour la prescription de stupéfiants. Ne concerne qu'une petite catégorie de spécialistes comme le médecin, la sage-femme ou encore le dentiste. Les dosages doivent être clairement lisibles. La validité de cette ordonnance ne peut dépasser 4 semaines
  • L'ordonnance d'exception : comme son nom l'indique, utilisé simplement pour les médicaments très rares.
  • L'ordonnance électronique : nouvelle ordonnance (e-prescription) encore très peu utilisée

Chaque médecin doit faire le point sur ses véritables besoins, selon le type de patients qu'il rencontre avant l'achat. Des fournisseurs en paperasserie médicale permettent aux professionnels de la santé d'acheter et de réapprovisionner leur stock d'ordonnances médicales sans aucune difficulté. 

La rédaction d'une ordonnance lisible

Comme vous l'aurez sans doute remarqué, les ordonnances médicales ne sont pas toujours clairement déchiffrables. Le praticien doit pourtant rendre la prescription possible, et dans tous les cas, le pharmacien a pour obligation de prendre contact avec le médecin s'il subsiste un doute dans son esprit sur le dosage inscrit. Si vous avez vous-même un doute sur votre ordonnance, vous êtes en droit de réclamer au pharmacien qu'il se renseigne auprès du prescripteur, afin de vous soigner correctement