Les idées reçues sur l’usinage CNC

L’usinage CNC est aujourd’hui très intéressante utilisant des machines à commande numérique pour la fabrication de pièces métalliques personnalisées. C’est la technologie idéale pour le prototypage fonctionnel et la production par lots.

Vous trouverez ci-après trois idées reçues rencontrées couramment concernant ce type d’usinage, accompagnées d’exemples destinés à prouver le contraire.

Lire également : Optimisez la productivité de vos équipes avec le bon éclairage

Idée reçue numéro 1 : l’usinage CNC coûte cher

Il s’agit là d’un malentendu pourtant bien implanté dans l’esprit de la plupart des clients. Pourtant, les premiers prix commencent à partir de 130 $ pour un très petit nombre de pièces et il est par ailleurs possible de faire une économie d’échelle importante en commandant des quantités plus grandes, ce qui diminue fortement le coût à l’unité.

Par ailleurs, grâce à l’utilisation de l’outil DFM (Design For Manufacturing), le client bénéficie d’un retour concernant la faisabilité de la conception pour la fabrication. En effet, cet outil détecte les caractéristiques complexes des pièces et il renvoie instantanément des suggestions pour optimiser la conception et réduire le coût de fabrication des pièces.

A lire en complément : Qu'est-ce que l'usinage CNC ?

Idée reçue numéro 2 : l’usinage CNC possède de longs délais de fabrication

Il s’agit là d’une idée fausse très commune : en effet, les pièces peuvent être produites en seulement 3 jours. Le temps de fabrication dépendra de la complexité et de la quantité de pièces à usiner. 

Idée reçue numéro 3 : l’usinage CNC est limité en termes de conception

L’usinage 5-axes permet de produire des pièces à la géométrie complexe et d’augmenter la productivité en minimisant le nombre de réglages de la machine.

Autre exemple : le tournage CNC permet de produire des pièces cylindriques en retirant de la matière d’un rond en métal ou en plastique à l’aide d’outils fixes, de forêts, ou d’outils motorisés.

Des innovations sont possibles en matière d’outillage et une fabrication rapide de gabarits de fixation est possible. Par ailleurs, l’utilisation de l’outil DFM est également possible en ligne, ce qui permet de recevoir un feedback instantané sur les conceptions et gagner du temps.

En conclusion, l’usinage CNC apparaît bien aujourd’hui comme une technologie de pointe, très pertinente, par exemples, dans la fabrication de pièces métalliques personnalisées de haute précision.