Informations pour éviter les risques liés au travail en hauteur

Dans de nombreux secteurs, notamment le BTP, l’entretien et la maintenance, beaucoup d'employés sont amenés régulièrement à travailler en hauteur. Ce qui peut représenter un risque pour leur santé et même pour leur vie. Ci-après des informations utiles pour mieux protéger les salariés

Des risques non-marginaux

Certaines études ont été réalisées par les experts dans le domaine, y compris celle de 2015. Cette dernière a permis de savoir que les chutes en hauteur représentent 12 % des accidents ayant pour effet quatre jours d’arrêt maladie ou plus. Elles se trouvent même en deuxième place des facteurs professionnels mortels, talonnant ainsi le risque routier. Ce positionnement, on le doit notamment au secteur de la construction où les incidents sont plus fréquents. 

Les situations où il y a plus de risques

Généralement, les ouvriers chutent depuis les terrasses, les charpentes et les toitures des immeubles. Il y a, après, les zones de surélévation comme les escaliers, les passerelles et les échelles. Viennent ensuite les pylônes et les autres équipements de travail comme le camion-citerne et l’échafaudage. Pour information, de mêmes risques sont enregistrés concernant les missions qui se réalisent près d’une fouille, d’une tranchée ou d’une falaise, même s’il ne s’agit réellement pas d’un travail en hauteur. Et plus surprenantes que cela puisse paraître, les chutes depuis des échelles peuvent aussi être dangereuses. 

Comment prévenir les risques ? 

Le mieux est de commencer par déterminer toutes les situations soumettant les employés aux risques de chute. Cela peut être fait avec l’aide d’un spécialiste en travaux accès difficile, sur cordes et en hauteur. Celui-ci portera la réflexion sur tous les postes où les risques sont réels et les conditions d’accès à ces derniers. Il peut même aller jusqu’à proposer son intervention pour la réalisation de tous travaux en hauteur pour mettre les salariés d’une société, d’une collectivité ou d’un professionnel d'entreprise à l’abri de ces risques mortels.