Faites des économies en installant des volets roulants en rénovation

De manière générale, quand on décide de remplacer de vieux volets par un modèle plus moderne, on se tourne vers des volets roulants. Le premier critère est le confort qu’ils procurent. En effet, dans la mesure où ils peuvent s’ouvrir et se fermer depuis l’intérieur (avec une sangle ou en appuyant sur un bouton, dans le cas de volets motorisés), il n’est plus nécessaire de se pencher par la fenêtre. Cela supprime alors une étape contraignante, tout en étant plus sécurisant et en empêchant le froid d’entrer pendant la manipulation. Mais le confort n’est pas le seul avantage des volets roulants, qu’ils soient manuels ou électriques. Ils apportent aussi une meilleure sécurité et vous aident à faire des économies. Vous êtes sceptique ? Voici de quelles façons vous pouvez réaliser de vraies économies en installant des volets roulants en rénovation :

Une conception adaptée à une ancienne façade

Commençons par l’aspect purement technique. On parle de volet roulant en rénovation par opposition au modèle dit « traditionnel », dont l’axe rotateur de fixe dans un renfoncement de la façade. En d’autres termes, un volet traditionnel ne peut être installé que sur une fenêtre dont le mur comporte déjà un coffre. C’est généralement le cas sur les nouvelles constructions.

Lire également : Quel chauffage est le plus vert ?

À l’inverse, si vous souhaitez poser des volets roulants sur une bâtisse ancienne, il faudra certainement opter pour un modèle « en rénovation ». Sa particularité est que le coffre est intégré à l’équipement. Ainsi, le tube enrouleur autour duquel s’enroule le tablier est déjà enfermé dans un box. Il suffit alors de fixer le coffre au-dessus de la fenêtre, soit du côté intérieur soit à l’extérieur (sous linteau ou en façade). Voyez en fonction de vos préférences, et surtout selon les possibilités offertes par votre domicile.

En pratique, si vous remplacez un vieux volet (à battant ou en accordéon) par un modèle roulant, la version en rénovation vous coûtera moins cher que la traditionnelle. Puisqu’elle est conçue à cet effet, elle vous évite tous travaux supplémentaires destinés à adapter votre façade. Ainsi, le modèle avec coffre intégré vous fait réaliser des économies au niveau de la pose.

Lire également : Le gain de place, un essentiel dans un studio

Une meilleure isolation

Ensuite, des volets roulants en rénovation vous aideront aussi à faire des économies par la suite, grâce à leur pouvoir isolant. Offrant des performances accrues en termes d’étanchéité à l’air, ils fournissent une excellente isolation thermique. Ici encore, cet avantage est directement lié à leur conception.

Concrètement, le tablier d’un volet roulant se compose de profilés dont la hauteur va de 37 à 75 mm, pour une épaisseur de 8 à 20 mm. Cela dépend notamment du type de matériau choisi (PVC, bois ou aluminium) et de la largeur du tablier. Ces lames s’encastrent les unes dans les autres, formant ainsi une surface uniforme qui ne laisse pas passer l’air. En complément, le tablier coulisse dans des glissières latérales, pour se bloquer tout en bas, dans un autre rail. C’est ainsi qu’il assure une étanchéité maximale.

Par ailleurs, sachez que vous profiterez au maximum des performances énergétiques de vos volets en isolant parfaitement leur coffre. De cette façon, vous éviterez tout passage d’air susceptible de causer des déperditions d’énergie. Idem, veillez à parfaitement isoler le trou par lequel passe la sangle, dans le cas d’un volet à activation manuelle.

Vous l’aurez deviné, dans la mesure où des volets étanches apportent une meilleure isolation, ils vous aident à faire de réelles économies d’énergie. D’un côté, il est moins nécessaire de chauffer votre intérieur lorsqu’il fait froid dehors. Et de l’autre côté, vos besoins de climatisation sont moins importants quand il fait très chaud. Au final, votre facture énergétique réduit de manière significative.

télécommande volets roulants

La version motorisée, pour des volets plus durables

Pour finir, sachez qu’il est possible d’installer des volets motorisés, pour faire encore plus d’économies sur le long terme.

En effet, une version manuelle a tendance à s’user plus rapidement, car elle subit généralement des à-coups lorsque vous montez ou descendez le tablier à la main. Cela est parfaitement normal : malgré toutes les précautions que vous pouvez prendre, vous n’avez pas la possibilité de manipuler un volet de façon 100 % uniforme, régulière et fluide. Après tout, vous n’êtes pas une machine !

Au fil des utilisations, ces manipulations peu fluides endommagent progressivement le mécanisme, les profilés et le tube rotateur. Cela vous contraint alors à effectuer des travaux plus souvent, voire un remplacement anticipé.

À l’inverse, lorsque vous installez un modèle électrique, le moteur se charge de monter et descendre le volet à votre place. Cela signifie qu’il n’est jamais brusqué, ce qui l’use bien moins rapidement. Un tel équipement est peut-être un peu plus coûteux à l’achat, mais il présente une durée de vie bien supérieure. Au final, il vous permet alors de réaliser des économies sur le moyen / long terme. Considérez donc cet achat comme un investissement judicieux !

Installer des volets roulants en rénovation représente un certain investissement, surtout si vous effectuez ces travaux sur toutes les fenêtres de votre logement. Mais au final, les bénéfices que vous pourrez tirer de ces nouveaux équipements s’avèrent très intéressants. Afin de maximiser vos économies sur le moyen / long terme, veillez à choisir vos volets avec le plus grand soin, tant aux niveaux du matériau que du mécanisme et du type de pose. Et par la suite, vous devrez aussi vous assurer d’effectuer un entretien régulier de vos installations, en tenant compte des options choisies. Par exemple, un tablier en bois va demander beaucoup plus de précautions que des profilés en PVC ou en aluminium.