Épargne assurance vie : fonds en euros ou unité de compte ?

Trouver une assurance vie réellement avantageuse n’est pas toujours facile. Les compagnies d’assurance rivalisent d’ingéniosité pour mettre en place différentes sortes de contrats. D’un point de vue fiscal, une assurance vie est presque toujours avantageuse. Mais quel type de contrat souscrire selon le rendement recherché ?

Trois principaux types d’assurance vie

A voir aussi : Chirurgie guidée : une technique révolutionnaire en implantologie ?

Voilà pourquoi il est primordial de bien choisir dès le début le type de contrat à souscrire chez votre banque ou votre compagnie d’assurance. Grosso modo, vous avez trois options de placements : le fonds en euros, les unités de compte et les fonds mixtes. Ces trois modes d’épargne comportent leur lot de risques et d’avantages potentiels. Il est recommandé de ne faire votre choix qu’en toute connaissance de cause, et surtout après avoir pris le temps nécessaire à faire des comparaisons.

Le contrat en euros pour les plus sensibles aux risques

Vous voulez être sûr de pouvoir retrouver la totalité de votre capital majorée des intérêts au terme du contrat ? Vous devez alors opter pour un contrat ayant comme support un fonds en euros. Le premier avantage de ce type de support est qu’il est à 100% sûr en ce sens que l’assureur est obligé de mettre une garantie sur le capital. Par ailleurs, il est possible de trouver une assurance vie avec garantie de rendement minimum.

Lire également : Chirurgie esthétique : tour d’horizon sur la liposuccion

Concrètement, l’assureur est totalement responsable de la gestion de votre argent. Il choisit lui-même les supports les plus sûrs pour investir votre argent et le faire fructifier. L’assureur choisira principalement des placements sur des obligations. Le point faible de ce type d’assurance épargne est leur petit rendement.

Les unités de comptes pour varier les supports de placement

Le contrat en Unités de Compte ou UC est un contrat multisupport. Le fonctionnement de ce type de contrat est relativement simple, et sur le papier, il est très tentant. Vos capitaux seront divisés en unités de comptes qui seront investis sur différents types de supports. Le nombre de supports peut aller d’une dizaine à plus d’une centaine.

Ces placements vous donnent donc plus de chances de faire fructifier votre argent. Par contre, la garantie sur capital n’existe plus ou du moins n’est plus à 100%. En plus, il vous est possible de choisir vous-même les différents supports (SICAV, OPCVM, SPCI, FCP, etc.) sur lesquels placer votre argent. Sinon, vous pouvez également mandater un professionnel pour la gestion de vos placements en unités de comptes.

Jouer la prudence avec un contrat « mixte » multisupport

Le fonctionnement de ce type de compte épargne est un peu plus complexe. Mais comme son nom l’indique, il s’agit d’un contrat qui dispose à la fois des caractéristiques d’un fonds en euros et d’un contrat en unités de compte. Concrètement, cela veut dire qu’une partie de votre capital sera toujours garanti, en sécurité comme un fond en euros.

Avec le reste du capital, vous êtes libre de faire des placements sur les supports de votre choix. Généralement, il est possible de transférer votre argent d’un fonds à un autre. Grâce à ce type de contrat, vous êtes toujours sûr d’avoir un capital garanti tout en bénéficiant de potentiels gains plus ou moins importants grâce aux placements.