Comment transporter votre marchandise thermosensible ?

Les produits périssables peuvent subir une altération quand ils sont exposés à des variations de température. C’est pourquoi leur conditionnement lors du transport se fait essentiellement sous température dirigée ou frigorifique. La réglementation en la matière est extrêmement stricte. Tour du sujet.

Le principe de l’isothermie

Qu’il s’agisse de l’industrie cosmétique, pharmaceutique ou alimentaire, les produits thermosensibles doivent impérativement circuler sous emballages isothermes conçus pour respecter la chaîne de froid indispensable à leur maintien.
En effet, les produits de cette catégorie ont besoin de rester à température stable (positive ou négative) pour conserver leurs propriétés et éviter le risque d’exposition bactériologique et la prolifération microbienne. Cette dernière est fonction de la nature du contenu.

A lire également : La Poste recrute : la formation, un réel avantage

Les transporteurs sont soumis aux règles fixées par les ATP (Accord relatif aux transports internationaux de denrées périssables et aux engins spéciaux à utiliser pour ces transports) concernant :

  • la température relative à chaque produit
  • le respect des normes de chaque camion choisi en rapport à la marchandise à transporter
  • l’hygiène
  • la sécurité

Définir la quantité des produits à expédier

Pour garantir une optimisation parfaite du conditionnement des produits thermosensibles, il convient d’abord de choisir le contenant adapté à sa nature et à ses exigences. Il en va de la responsabilité du transporteur.

Lire également : Comment réaliser un recouvrement de dette efficace

Dans un second temps, il faut rationaliser la marchandise, c’est-à-dire déterminer au préalable le nombre de produits à envoyer afin d’estimer son volume total.

Ce procédé a pour but de faciliter le maintien de la température lors du trajet.

Choisir le matériel adapté

Il existe différentes gammes d’emballages thermosensibles afin de répondre à toutes les exigences.
Certains d’entre eux possèdent des résistances thermiques allant jusqu’à -80°C. Idéals pour le transport de sérums ou de ferments lactiques par exemple.

Le transport sous température dirigée est également très utile pour les cosmétiques, les fleurs et même certaines espèces animales.

Concernant les médicaments thermosensibles, il faut savoir qu’ils sont composés de principes actifs qui ont des caractéristiques précises. Tout comme les vaccins, leur conservation se fait obligatoirement entre 2°C et 8°C. Si la conservation à cette température n’est pas respectée, les principes actifs perdent leur propriété. Prendre soin de sélectionner le bon type d’emballage c’est s’assurer de respecter les normes d’hygiène et de conserver la qualité des produits expédiés.