Sign in / Join

Comment soigner les nez secs ?

Avoir les nez secs, c’est tout sauf un plaisir. En fonction de l’ampleur du problème, votre bien-être peut être largement impacté.

Heureusement, il existe des astuces permettant de se soulager rapidement pour éviter les complications. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

A lire en complément : Tous les bienfaits de la coloration végétale

Miser sur une bonne hydratation

Si rien n’est fait dans les plus brefs délais, la sécheresse nasale peut provoquer une forte irritation et d’autres problèmes de santé.

Pour éviter d’en arriver là, il est fortement recommandé de boire beaucoup d’eau. Cette astuce vous paraitra banale, mais elle est d’une grande efficacité.

A voir aussi : L’HUILE DE CBD ET LA PERTE DE CHEVEUX

En effet, plus vous buvez d’eau, plus vos muqueuses seront en bonne santé. Vous favorisez ainsi la fluidité des sécrétions nasales en tout temps.

Dans la mesure du possible, hydratez de temps en temps votre muqueuse nasale. Vous pouvez utiliser pour ce faire les onguents nasaux.

À noter qu’il est également possible de soigner son nez sec avec de l’huile d’olive. Il s’agit d’une astuce de grand-mère qui consiste à appliquer 2 à 3 gouttes de cette huile dans chacune des narines pour garantir leur hydratation.

Selon le besoin, cette opération peut être répétée 2 à 3 fois par jour. Vous pouvez même utiliser une solution saline pour laver régulièrement vos narines.

Assurez-vous de bien choisir le produit à utiliser. Par sa composition, la solution saline isotonique est particulièrement recommandée pour les lavages des nez.

Installer des humidificateurs d’air chez soi et baisser le chauffage

La climatisation et le chauffage excessif sont deux facteurs susceptibles de provoquer une sécheresse nasale. Pour éviter ce problème, il est recommandé d’aérer régulièrement son cadre de vie afin de s’assurer une atmosphère saine et une humidité idéale de l’air.

Il ne s’agit pas de laisser les fenêtres longtemps. Au lieu de ce geste qui risque de faire venir de la poussière à l’intérieur, pensez à les ouvrir grandement à des moments de la journée, idéalement tôt le matin et la nuit.

Si vous en avez les moyens, investissez dans des humidificateurs d’air afin d’assainir la qualité de l’air à l’intérieur de votre logement. Au besoin, vous pouvez utiliser un étendoir avec du linge humide ou une coupelle d’eau à placer sur un radiateur.

Pensez aussi à baisser le chauffage dans votre maison. En effet, un air trop chaud provoque un assèchement rapide de la muqueuse nasale.

Pour éviter ce problème, il est préférable de garder une température ambiante de 15 à 20 °C dans les chambres. Dans les espaces de travail et de vie, la température peut aller jusqu’à 25 °C, mais pas au-delà.