Comment devenir diététicien ?

Le diététicien est un spécialiste de la nutrition, un professionnel de la santé. Il exerce au sein d’un hôpital, d’un centre de remise en forme, d’un cabinet privé, d’une maison de retraite, d’un établissement scolaire ou encore dans une entreprise agroalimentaire, d’un club sportif. Il détermine les besoins nutritionnels des individus en fonction de leur âge, de leurs activités physiques, leurs pathologies. Certains établissements sont polyvalents, vous pouvez opter pour une école Progress Santé pour devenir diététicien.

Les qualités requises

Diététicien est un métier de contact et le relationnel est de ce fait très important. Il doit être avant tout à l’écoute de ses patients afin de déterminer au mieux leurs besoins. Pour devenir un bon diététicien, il faut être très pédagogue, créatif. Il va en effet élaborer les menus de son patient en vue d’un nouveau programme alimentaire, lui réapprendre à manger tout en gardant le plaisir. On confond souvent le nutritionniste et le diététicien. Les niveaux d’étude sont différents. Le diététicien aura une formation de niveau BAC+2 alors que le nutritionniste est un médecin ayant suivi des études durant plus de huit ans avec une spécialisation, la nutrition.

Apprendre l’hygiène alimentaire

Le diététicien enseigne comment choisir les éléments de base à une alimentation saine et respectueuse du corps tout en conservant et c’est très important, la notion de plaisir. Il est amené à construire des menus sur mesure qui vont varier en fonction des besoins vitaux de chacun. Après l’obtention du BAC, deux choix de formations sont possibles, toutes deux en deux ans, le BTS diététique, il peut se faire en présentiel ou par correspondance, le DUT génie biologique, ce diplôme est plus valorisant que le BTS. Il peut se suivre en formation initiale comme en alternance. Aujourd’hui, la diététique attire de nombreux étudiants, la profession est assez récente. Très en vogue, le diététicien auprès des sportifs, il va les aider à améliorer leurs performances en établissant des menus équilibrés, sains. La rémunération d’un jeune diététicien varie de 1500 à 2500 euros.