Comment obtenir une aide à domicile de la CAF ?

Toutes les familles peuvent un jour être touchées par un accident de la vie et se heurter à des difficultés temporaires qui bouleversent leur équilibre. Pour les accompagner dans cette épreuve, la CAF en partenariat avec le Conseil Départemental a mis en place un système d’aide à domicile qui est un véritable soutien tant financier que psychologique. Comment bénéficier de cette aide ? On vous explique tout ici !

Qu’est-ce que l’aide à domicile ?

Le but de l’aide à domicile est d’assurer la stabilité des familles lorsqu’elles rencontrent un événement fragilisant.
Chaque situation est examinée au cas par cas afin de définir le champ d’action de l’intervenant.
Le professionnel désigné sera soit un TISF (Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale), soit un AVS (Auxiliaire de Vie).

Lire également : Garde partagée : est-il possible d'avoir la même nounou ?

Le TISF a pour objectif de conseiller et de guider les personnes en difficulté afin de leur apprendre à être plus autonomes. Il contribue également à effectuer des petits travaux du quotidien.
L’AVS quant à lui a pour mission d’effectuer diverses tâches pour aider les membres du foyer (tâches ménagères, préparation de repas, etc.). Il est aussi compétent pour soutenir les personnes sur le plan relationnel en les accompagnant dans leur activité.

Cette aide est proposée sur la quasi-totalité du territoire. L’évaluation des besoins se fait par des associations partenaires et conventionnées qui peuvent varier d’un département à l’autre. À titre d’exemple, à la CAF de Lyon se sont l’ADMR et l’ADIAF, dans l’Aveyron il peut s’agir de l’UDSMA, l’ADAR, l’ADMR, l’UMM, l’AMAD, l’ASSAD, le CCAS ou encore le CIAS.

A lire également : Meilleures idées cadeaux d’anniversaire

Quel que soit le lieu, l’objectif reste de soutenir ponctuellement une famille qui se retrouve confrontée à une difficulté passagère.

Qui peut bénéficier de cette aide ?

Toute famille étant allocataire de la CAF ou de la MSA (mutualité sociale agricole) et rencontrant des difficultés peut prétendre à cette prestation à condition :

  • d’avoir au moins un enfant à charge effective, à naître ou à adopter
  • que celui-ci n’excède pas un certain âge (10,12 ou 16 ans selon les départements et les situations)

Quelles sont les situations éligibles à l’aide ?

Parmi les situations les plus courantes, il peut s’agir d’un accident, d’un isolement lié à une séparation, d’une grossesse, d’une incarcération, d’un décès, d’une hospitalisation, d’une reprise d’emploi, etc.
Chaque dossier est étudié minutieusement.

Si vous ne remplissez pas toutes les conditions pour prétendre à cette aide, sachez que vous pouvez aussi faire appel :

  • à votre mairie
  • au CCAS
  • à votre mutuelle
  • à la sécurité sociale

Quel est le montant de la prise en charge ?

Cette subvention est versée directement aux structures accompagnantes et vient donc en déduction du coût horaire de la prestation qui, par ailleurs, ouvre droit à un crédit d’impôt au titre du service à la personne.
Son montant dépend du quotient familial du demandeur et répond à un barème généralement revu deux fois par an.

Comment obtenir une aide à domicile ?

Pour profiter de cet avantage, il vous suffit de vous rapprocher de la caisse d’affiliation dont dépend votre lieu d’habitation.
Cette dernière vous orientera vers la structure partenaire qui pourra recevoir votre demande.