Comment implanter son entreprise aux Émirats ?

La probabilité est forte que vous pensez différemment des autres. Votre rêve le plus cher est que vous soyez en mesure d’installer votre entreprise à l’étranger et plus précisément aux Émirats pour diverses raisons. Implanter votre société aux Émirats vous permet entre autres d’exercer plusieurs activités commerciales sous licence à disposition. Vous n’aurez pas de soucis concernant la taxe professionnelle ou commerciale et vous pourrez obtenir autant que vous vouliez le visa, etc. Mais comment implanter votre compagnie aux Émirats ?

Déterminez votre catégorie d’établissement et tenez compte du droit d’auteur

Pour installer votre entreprise aux Émirats, la première des choses est de définir la classe de société que vous souhaitez. En effet, c’est à partir de ce critère que vous saurez réellement le type de licence qu’il vous faut. En d’autres termes, lorsque vous définissez le type d’entreprise, vous saurez si vous avez besoin soit d’une licence commerciale, professionnelle ou industrielle. Toutefois, si vous devez exercer dans certaines sphères, vous aurez besoin des approbations supplémentaires sur l’ordre d’autres ministères. Il s’agit des activités comme le commerce de bijoux, les activités vétérinaires, les consultations juridiques, etc. Pour ne pas vous sentir seul lors de votre projet, Groupe Merritt middle east est à votre disposition pour vous accompagner le long de votre schéma. Sans oublier qu’ils sont en mesure de vous assister pour tous les Types de visas de résidence à Dubai.

A lire aussi : Formation en alternance à Rennes : pourquoi ne pas opter pour une école de commerce ?

En outre, si vous envisagez concevoir et posséder entièrement l’entreprise, il est nécessaire que vous optiez pour une licence et un lieu situé dans les zones franches. Cela parce que chaque zone franche est liée à des catégories d’activités spécifiques dans l’optique de vitaliser les échanges. Ensuite, si vous devez opérer dans la région où vous avez besoin d’une licence locale, il vous faut une licence du Département du développement économique DED. Cette dernière s’accompagne de certaines particularités sur la part de propriété si vous êtes un étranger, s’appuyant sur diverses structures juridiques sous DED.

Autres critères à considérer pour implanter votre société

Étant donné que c’est votre première installation, sachez qu’en fonction de la localisation et du type, des normes existent à la création de votre société. À titre d’exemple, si vous devez contacter un cabinet de conseil juridique, vous le ferez en qualité de filiale d’une société ou en tant qu’une entreprise indépendante. Ensuite, sachez que chaque zone franche possède ses propres restrictions à l’égard de la structure de la société. Alors, rendez-vous sur le site officiel de la zone pour en savoir davantage. Par ailleurs, installer une société nécessite d’emblée que vous ayez un nom commercial. Ce dernier doit refléter le type de votre entreprise, mais retenez que votre nom commercial ne s’étend pas à une succursale d’une autre entreprise.

A voir aussi : Conseils pour choisir une société de sécurité privée

Sur le site DED, vous aurez les informations ayant trait aux règles sur les noms commerciaux. Aussi, pour monter votre entreprise aux Émirats, vous devez disposer d’un capital-actions. Ce capital social minimum que vous devez avoir est défini dans le protocole d’association de l’entreprise proposée. Généralement, lors de votre installation, vous n’aurez pas à débourser un capital minimum. À présent, il vous revient de dénicher des bureaux sur la base des tarifs et autres précisions. Si vous vous retrouvez dans une zone franche, vous ne devez pas vous faire de soucis. Vous gagnerez en aide. Et ce, pour trouver les bureaux qui s’accommodent à vos besoins, pour installer l’électricité, l’eau, l’internet et diverses commodités. Enfin, apprêtez une copie authentifiée de votre passeport, deux justificatifs nominatifs au-dessous de trois mois et une lettre de référence bancaire en original.