Assurance : bien comparer avant de souscrire

Vous n’êtes pas salarié ? Bien choisir sa mutuelle santé avant de souscrire est bien plus délicat qu’il n’y paraît. Soins dentaires, hospitalisation, optique, quels sont les postes de dépense de santé les plus importants ?

Savoir identifier ses besoins en matière de santé

Comme le souligne à juste titre Lecomparateurassurance.com, choisir sa mutuelle santé, c’est avant tout savoir identifier ses postes de dépense.

A lire en complément : Quels sont les symptômes d’une infection urinaire ?

Une prise en charge qui doit répondre à vos besoins

En effet, en fonction de votre sexe, de votre âge et de vos antécédents, vos besoins en terme de couverture santé vous sont nécessairement propres. Ce n’est donc pas à vous de vous adapter à votre mutuelle, mais bien à cette dernière de s’adapter à votre profil.

Pour cela, il faut que vous listiez vos dépenses actuelles en vous posant les bonnes questions. Combien de fois par an allez-vous chez un spécialiste ou chez le dentiste ? Portez-vous des lunettes ou des lentilles ? Etes-vous bien couvert en cas d’accident ou d’hospitalisation ?

A découvrir également : Des produits de parapharmacie et de pharmacie chez vous en quelques clics

Vous devrez également anticiper vos besoins dans un futur proche. Si vous êtes une jeune femme et que vous envisagez de fonder une famille, avez-vous pensé à tout ce qui est maternité ? Avec l’âge, devrez-vous vous faire appareiller pour l’audition ?

Qu’est-ce qu’une bonne mutuelle ?

Il n’y a pas à proprement parler de mauvaise et de bonne mutuelle. Il y a en revanche des prises en charge mal adaptées, et d’autres qui couvrent exactement vos dépenses de santé.

Vous ne pouvez donc comparer que des contrats vous proposant des garanties identiques. Toutefois, souvent celles-ci diffèrent dans les petites lignes (exclusions de garantie, etc), ce qui permet de faire baisser les prix. Pour éviter une mauvaise surprise et des restes à charge trop importants, il est donc essentiel de d’appuyer sur des professionnels pour bien comparer.

Remboursement au pourcentage ou forfaitaire : quelle différence ?

Bien évidemment, pour simplifier les choses, les remboursements proposés par les différents contrats de mutuelle ne sont pas présentés de la même manière. Certains assureurs parlent de remboursements forfaitaires, d’autres en pourcentage du tarif de base de la Sécurité Sociale. Alors, quelle différence ?

Remboursement exprimé en pourcentage du tarif de base de la Sécurité Sociale

Pour bien comprendre, prenons l’exemple d’une monture de lunettes coûtant 120 € sans les verres. En 2020, le remboursement forfaitaire de l’Assurance Maladie est de 17,10€.

Si votre mutuelle stipule 100% de la base de l’Assurance Maladie, cela signifie que la différence vous est remboursée et que vous n’aurez aucun reste à charge.
En revanche, s’il est indique que vous êtes remboursé à hauteur de 150% du remboursement forfaitaire de l’Assurance Maladie, cela veut dire qu’il vous sera versé 17,10 € x 150%, soit 25,65 euros. Ajoutés aux 17,10 € de la Sécurité sociale, cela porte le remboursement total à 42,75 euros. Vous en serez de votre poche pour 77,25 euros (120 – 42,75). Autant dire, que dans ce cas, ce n’est pas très intéressant.

Remboursement forfaitaire

Le cas du remboursement forfaitaire est différent car l’assureur propose un montant fixe, et ce, quel que soit le montant de votre dépense. Si l’on prend le cas précédent et que votre remboursement forfaitaire est de 120 euros par an, votre monture ne vous coûtera pas un centime car prise en charge à 100%.