Mycose langue : traitement efficace

Vous avez remarqué des traces blanches sur votre langue ? Il s’agit peut-être d’une mycose buccale, aussi appelée langue blanche. Diverses raisons peuvent être à l’origine d’une mycose buccale. On vous fournit des pistes pour un traitement efficace de ce souci quelque peu gênant au quotidien.

La bouche : entre équilibre fragile et risque de mycose

La mycose buccale, beaucoup moins connue que les mycoses des parties génitales, est tout aussi gênante. Elle peut se développer à partir d’un champignon ou de bactéries. Le champignon candida albicans, par exemple, est à l’origine de la candidose buccale, qui est la mycose buccale la plus courante.

A lire également : Pourquoi les établissements de santé font-ils appel à des blanchisseries spécialisées ?

La bouche contient une flore fragile, constituée de bonnes bactéries. Si celles-ci sont agressées pour une raison quelconque (mauvaise alimentation, reflux acide, traitement antibiotique, alcool, stress, etc.), elle se dégradent et laissent la place à la prolifération d’autres bactéries moins bonnes. Les champignons les plus courants que l’on retrouve dans la zone buccale se développent suite à un déséquilibre net, observé sur la flore buccale par prélèvement.

La mycose buccale s’installe et avec elle, certains symptômes ne trompent pas : langue blanche, plaques blanchâtres, modification de l’haleine, avec parfois des douleurs et / ou une gêne à la déglutition.

Lire également : Pourquoi la cigarette électronique a remplacé le tabac dans le coeur des français ?

Candidose ou mycose buccale : danger ?

Rassurez-vous, la candidose buccale est plus courante qu’il n’y paraît et certaines mycoses repartent parfois aussi rapidement qu’elles sont arrivées. La mycose buccale reste une infection buccale bénigne, mais à surveiller. Elle peut toucher les adultes comme les bébés, notamment avec l’apparition d’un muguet.

Si la mère, au cours de sa grossesse, a été confrontée à une mycose vaginale persistante et à une infestation au champignon candida albicans, il se peut que lors d’un accouchement par voie basse, le bébé soit contaminé. Rien de grave, le muguet disparaît simplement. Une consultation auprès d’un médecin est nécessaire pour les nourrissons confrontés au muguet.

Un traitement efficace contre la mycose buccale ?

Chez l’adulte, la mycose buccale peut se traiter en respectant quelques consignes strictes, mais aussi avec des remèdes de grand-mère. Ceci est bien sûr valable dans le cas où la mycose buccale n’est pas en prolifération massive et reste bénigne, sans douleurs.

Si vous avez un doute sur la nature de votre mycose buccale, dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un médecin afin d’avoir un diagnostic précis de candidose (prélèvement buccal), ainsi que le traitement à prendre.

Les causes d’une candidose buccale

Les cause d’une mycose buccale sont variées :

  • Mauvaise hygiène buccale ;
  • Alimentation trop acide ;
  • Traitement immunosuppresseur ;
  • Prise d’antibiotiques ;
  • Le port d’un appareil dentaire ;
  • Une grossesse (dérèglement hormonal) ;
  • Un traitement anticancéreux (radiothérapie, chimiothérapie) ;
  • La prise de neuroleptiques ou de corticoïdes, etc.

Forts de ce constat, il est important de traiter la cause de la mycose buccale et non ses symptômes.

Traiter la mycose buccale

Une mycose buccale peut être traitée, selon les cas, avec un antifongique, des bains de bouche au bicarbonate de soude, ou encore ds solutions locales de nettoyage qui seront prescrites ou conseillées par votre médecin. Traiter une mycose buccale à l’aveuglette n’est pas conseillé, en raison de la fragilité de la flore buccale.

En prenant le mal à sa source, des gestes simples peuvent vous permettre de vous débarrasser d’une mycose buccale et d’éviter toute récidive :

  • Observer une hygiène buccale irréprochable ;
  • Utiliser des brossettes buccales (fil dentaire) ;
  • Utiliser du dentifrice fluoré et des brosses à dents souples ;
  • Se brosser les dents 2 fois par jour minimum ;
  • Utiliser du bain de bouche régulièrement ;
  • Se nettoyer la langue de temps en temps (pas trop souvent) ;
  • Ne pas manger d’aliments trop sucrés ou acides ;
  • Préférer les aliments ayant une teneur faible en levures (pain, alcool, fruits secs, fromages fermentés, cacahuètes ;
  • Consommer de l’ail, qui a de bonnes propriétés anti-candida.