Sign in / Join

5 choses à savoir avant d’aller en Tanzanie

La Tanzanie est l’un des pays d’Afrique les plus visités au monde. Il est vrai que ce pays a de quoi séduire tout le monde:

  • Les plages paradisiaques de Zanzibar pour ceux qui aiment profiter au soleil
  • Le célèbre Kilimanjaro pour tous ceux qui veulent gravir le toit de l’Afrique
  • Les réserves naturelles comme le Serengeti ou le cratère Ngorongoro, pour les amoureux des animaux

Avant de faire votre valise et d’acheter un billet d’avion en ligne, voici les 5 points à savoir.

A lire également : Un site de rencontres pour femmes rondes

Le visa est nécessaire

Certes, la Tanzanie est touristique, mais ce n’est pas un pays aux frontières ouvertes à tous ! Le visa d’entrée est obligatoire.

Il est vrai que vous pouvez l’obtenir à l’arrivée, mais c’est une procédure qui prend du temps, et qui peut vous coûter cher si votre demande est finalement refusée et que vous devez rentrer…

A lire en complément : Le vélo, comment bien le choisir ?

Le plus simple est de faire une demande de visa Tanzanie en ligne, sur iVisa par exemple, et d’avoir la certitude de passer le contrôle de passeport en quelques minutes seulement.

La Tanzanie a plusieurs aéroports internationaux

Le plus grand est celui de Dar es-Salaam, la capitale, mais c’est aussi celui qui vous intéresse probablement le moins si vous venez faire du tourisme…

  • L’aéroport de Arusha est idéal pour visiter les parcs du Nord et grimper au Kilimanjaro
  • L’aéroport de Zanzibar est à choisir pour profiter des plages de cette île de l’océan indien

Bonne nouvelle: ces deux aéroports sont desservis par de nombreux vols directs depuis l’Europe.

Le dollar est roi

Pour obtenir les meilleurs prix et ne pas rencontrer de problèmes pour payer, oubliez les chèques voyages, rangez votre carte bleue, et ne changez pas trop de shillings tanzaniens à l’aéroport.

Ici, l’argent liquide a la préférence de tout le monde, et les devises étrangères sont recherchées. C’est surtout vrai pour le dollar américain, mais l’euro est lui aussi largement accepté, à un taux de change favorable.

Et sachez que, hors des villes, vous aurez le plus grand mal à trouver un distributeur de billets !

Attention aux idées reçues

Pour vous éviter les mauvais souvenirs, il est important de savoir que:

  • L’ascension du Kilimanjaro n’est pas « facile et accessible à tous ». Il s’agit d’un sommet à près de 6000 m, et de nombreuses personnes y décèdent chaque année.
  • Les parcs nationaux ne sont pas des zoos dans lesquels vous pouvez voir tous les animaux facilement. Avec un guide, il est probable que vous puissiez apercevoir girafes, zèbres, éléphants, lions… mais considérez-vous comme chanceux (se) si vous observez un léopard ou un rhinocéros.
  • Zanzibar est une île conservatrice. Messieurs, les shorts ne sont pas les bienvenus en ville, mesdames, évitez les bikinis sexys sur la plage. C’est une question de respect pour la culture locale.

Le pourboire est habituel

Il n’est évidemment pas obligatoire de laisser un pourboire, mais c’est une pratique courante et traditionnelle. Qu’il s’agisse de votre guide, du chauffeur, du serveur… leur salaire est indécemment bas, et ils comptent sur les pourboires pour vivre et nourrir leur famille.

Bien évidemment, un service exceptionnel mérite un petit peu plus qu’un service moyen… C’est à vous de décider du montant !

Il ne vous reste plus qu’à profiter de ce beau pays 😉