3 bonnes raisons de suivre les Jeux Olympiques de Tokyo cet été

L’été 2021 sera mouvementés pour les fans de sports, avec le Championnat d’Europe de football et les Jeux Olympiques de Tokyo. Une dizaine de jours seulement séparent d’ailleurs les deux grands rendez-vous avec la finale de l’Euro le 11 juillet, diffusée sur plusieurs opérateurs TV différents, et la première épreuve des JO le 21 juin. Voici trois bonnes raisons pour les téléspectateurs d’enchaîner, directement après l’Euro, sur une autre compétition encore plus palpitante.

Découvrir les nouvelles disciplines de l’édition

A découvrir également : Quels sont les sports les plus populaires pour les paris sportifs

Cette édition est l’une des plus riches de l’histoire, avec un nombre record de 48 disciplines dans 33 sports, le tout pour 339 épreuves. Le comité qui organise le tournoi tous les quatre ans a même le droit d’introduire de nouvelles disciplines, comme la Raffa Volo longtemps candidate pour 2024 avant d’être rejetée par le CIO. Cette année, les Jeux de Tokyo seront marqués par cinq disciplines sous les feux des projecteurs qui feront leur toute première apparition, ou même leur grand retour parmi les sports olympiques : le karaté, le surf, le skateboard, l’escalade et le baseball (hommes) / softball (femmes).

Le softball, version féminine du baseball, avait déjà été introduit à Atlanta en 1996 avant de disparaître après l’édition de Beijing en 2008. Ce n’est pas une surprise de voir cette discipline refaire surface, étant donné que le baseball est l’un des sports nationaux au Japon, et que la sélection nippone féminine reste la dernière médaillée d’or en titre en softball (2008), sacrée en finale face aux Etats-Unis à Beijing.

A lire aussi : Accessoires de guitare : comment s’en procurer ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Olympic Games (@olympics)

Parmi les autres nouvelles disciplines, la France dispose de certaines chances de médailles, notamment en escalade où les très talentueux frères Mawem, Mickaël (7ème mondial) et Bassa (4ème mondial), ont déjà prouvé qu’ils étaient des athlètes de taille internationale. Pareil pour le surf, les regards français seront rivés sur Jérémy Florès (18ème mondial) et Johanne Defay (5ème mondiale), qui se classent parmi les meilleurs toute la saison durant la World Surf League.

Voir briller les plus grands sportifs du monde

Parmi les athlètes tricolores qualifiés pour le tournoi, listés sur le site de l’équipe de France olympique, certains noms raisonnent comme de grands espoirs de médailles dans leur discipline. Les handballeurs français, champions du monde 2017 et olympiques en 2012, ont pour objectif de revenir au sommet, tout en assumant un rôle d’outsider auquel ils ne sont pas habitués. En effet, ce sont les Danois, champions du monde en titre, qui sont annoncés favoris année par les bookmakers, leur cote de victoire finale étant de 3.25 sur la plateforme Betway de paris sportifs, juste devant l’Espagne (3.85) et la Norvège (4) le 11 juin 2021. Les meilleures nations de football féminin seront aussi au rendez-vous, avec notamment les Championnes du monde en titre américaines et les finalistes Néerlandaises. Les basketteurs américains sont aussi très attendus, menés par les stars de la NBA, LeBron James, Stephen Curry ou James Harden.

Du côté des individualités, certaines légendes feront l’objet de toutes les attentions : le Français Teddy Riner (judo), le Suisse Roger Federer, l’Espagnol Rafael Nadal, le Serbe Novak Djokovic (tennis), l’Américaine Simone Biles (gymnastique) ou le Britannique Mo Farah (athlétisme).

Vivre une véritable fête du sport

Comme à chaque édition, les finales d’épreuves, répertoriées dans le calendrier officiel des Jeux, promettent toujours une intensité et du suspense à couper le souffle, et les remises des médailles sont un moment rempli d’émotions à ne pas manquer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tokyo 2020 (@tokyo2020)

Les points culminants de cette grande fête du sport qui rassemble presque toutes les nations du monde sont représentés à travers des cérémonies d’ouverture et de fermeture qui offrent tous les quatre ans un spectacle de haut niveau. On s’en souvient, en 2012 à Londres, c’était le célèbre réalisateur Danny Boyle qui s’était chargé de les diriger, faisant même revenir le girls’ band mythique des années 90, les Spice Girls, pour l’occasion. Cette année, on s’attend à ce que la riche culture japonaise et la diversité du pays soient mises à l’honneur.

Les porte-drapeaux et athlètes de chaque nation se présentent aux yeux du monde durant la cérémonie d’ouverture le 23 juin à 13 heures dans l’Olympic Stadium. L’événement prendra officiellement fin le 8 août à 13 heures également avec la cérémonie de fermeture qui symbolisera le passage de relais avec Paris, ville hôte des prochains Jeux Olympiques en 2024. D’ailleurs, la compétition ne sera pas réellement terminée, étant donné que les Jeux Paralympiques se tiendront juste après, entre le 24 août et le 5 septembre 2021 dans la capitale japonaise.