Un tremplin pour l’avenir

Le plus difficile quand on est un jeune, c'est de savoir s'orienter vers le métier que l'on souhaite faire ou dans une branche spécifique. C'est encore plus compliqué à gérer quand on ne sait pas vraiment ce qui pourrait nous plaire, faire appel à un centre d'information et d'orientation ou un organisme tel que l'Afec de Bordeaux est le meilleur recours.

Forum et journées porte ouverte.

Ce genre d'événement est vraiment à privilégier pour les jeunes, ils permettent d'échanger avec des professionnels du métier et des formateurs qui pourront vous guider vers telle ou telle voie. Le grand point positif est aussi de voir très rapidement quels sont les corps de métier qui sont engorgés et où finalement il y aura peu de débouchés. Il faut parfois faire quelques pas supplémentaires pour trouver une branche équivalente qui sera plus en adéquation avec vos possibilités, vos résultats scolaires.

Les adultes ne sont pas en reste grâce à certaines actions mise en place par les organismes de recherche d'emploi qui utilisent le même concept intra-muros.

Projet de loi et petit tracas

Le monde de la formation est mis sans dessus dessous en ce moment à cause de la réforme “avenir professionnel”, de nombreux changements vont s'opérer notamment pour les CIO qui n'accueilleront plus les élèves, mais devront travailler au sein des établissements scolaires. Ce qui permettra aux élèves d'être plus facilement informés grâce à cette proximité, de plus dès la 4me, ils auront un temps alloués pour l'orientation, ce qui les rendra autonomes dans leurs recherches. Ils seront enfin les décisionnaires de leur vie professionnelle, seront bien informés pour faire les bons choix voire de travailler d'avantage certaines matières pour s'améliorer et pouvoir suivre un chemin qu'ils se seront choisis. Finis le temps où l'on entendait : “tu es une fille, tu seras secrétaire ou vendeuse ; tu es un garçon, tu seras mécanicien ou comptable !”. Il était temps que ça change !