Un retraité s’offre un impressionnant camping-car… mais ne peut circuler avec !

Un retraité qui habite dans le Lot a vu son grand rêve partir en fumée lorsque les autorités ont jugé que son impressionnant camping-car ne pouvait circuler sur les routes françaises. Et pour cause, le poids et les dimensions du véhicule ont été qualifiées de hors-normes. Pourtant, le propriétaire affirme que son camping-car a passé le contrôle technique sans aucun problème. Depuis, il a décidé d’attaquer l’État et réclame des dédommagements de plus de 520 000 euros.

Un camping-car beaucoup trop lourd

Le septuagénaire du Lot n’a vraiment pas lésiné sur les moyens pour réaliser le camping-car de ses rêves. Il a en effet imaginé et fait construire un impressionnant véhicule à partir d’un camion-tracteur et d’une semi-remorque. Au final, l’engin pèse cinq tonnes de plus par rapport à la limite autorisée pour circuler en France. Et pourtant, le retraité a affirmé que personne ne l’a informé de ces restrictions, ni la DRIRE (Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement), ni le carrossier qui a préparé le camping-car. Il les a même assignés en justice et attend le jugement.

Pour éviter un tel désagrément, il est donc préférable de respecter les normes en vigueur, aussi bien pour l’aménagement de la cabine (partie conducteur) que de la cellule (partie habitable).

Aménager une cellule confortable

Un camping-car c’est comme un second chez-soi, donc, les espaces de vie doivent être judicieusement aménagés pour pouvoir bénéficier d’un confort optimal. Prévoyez un espace cuisine, un coin couchage, un espace salle de bain/toilettes. Parmi les modèles les plus en vogue figurent la Nouvelle Série M de la marque Rapido. Ce « petit » bijou embarque un lit central XXL, des lits jumeaux ainsi qu’un espace de stockage traversant. Ajoutez-y une isolation phonique et thermique renforcée et vous obtenez la Rolls Royce du camping-car !

intérieur camping car

Des règles de sécurité s’imposent lorsqu’on veut aménager l’intérieur d’un camping-car. Par exemple, les rangements de la cuisine doivent être placés en hauteur afin de faciliter les déplacements. Et bien évidemment, il faudra prévoir des filets de rangement ainsi que des barres de maintien.

Concernant l’espace de couchage, des couchettes faciles à monter et à démonter seront indispensables si vous n’avez pas beaucoup d’espace, mais il existe également des lits prêts à dormir spécial camping-car. L’agencement de l’espace salle de bain/toilettes doit permettre à chacun de se sentir à l’aise. D’ailleurs, la douche mobile est particulièrement recommandée, et ajoutez-y des w.c. chimiques ou à cassette qui se vidangent depuis l’extérieur. A vous les vacances en toute autonomie !

Une cabine confortable et fonctionnelle

La cabine du camping-car doit être aussi confortable que la cellule. Bien sûr, l’espace est plutôt limité, néanmoins, des astuces permettent d’y intégrer un porte-chauffeur avec lève-vitre électrique, des sièges rotatifs voire un lit de cabine. De plus, un bon système de climatisation ne serait pas un luxe, sans oublier un revêtement facile à nettoyer pour la planche de bord.

Bref, avec ces agencements, le camping-car devient un véritable foyer. Ce véhicule dispose, en effet, de tous les équipements de base : le circuit d’eau, l’électricité, le gaz, l’eau chaude, le chauffage… une maison roulante en quelque sorte, que vous pouvez même faire construire sur mesure, comme notre retraité ! Attention, dans tous les cas, il vaut mieux se conformer aux normes en vigueur pour ne pas écoper d’une interdiction de circuler…