Sign in / Join

Qui sont les parents de Zeus ?

Zeus, le dieu de l’Olympe est l’un des dieux les plus célèbres de la mythologie grecque. Malgré la popularité de Zeus, peu de personnes connaissent réellement ses origines mythologiques et l’identité des parents de ce dieu. Voulez-vous en savoir davantage sur les divinités chez les Grecs ? Les éléments de réponse suivants vous apportent les explications affiliées.

Les origines mythologiques de Zeus

Zeus, dont la signification est « ciel » en langue indo-européenne, est le dieu de la foudre dans la mythologie grecque. Selon la tradition et le culte des Grecs, Zeus a grandi dans une grotte sur le mont Ida sans la présence de son père. L’histoire raconte que le dieu de la foudre a grandi et a été élevé par sa grand-mère, Gaia.

A voir aussi : Vacances : 5 conseils pour réduire son empreinte écologique

Le dieu suprême Zeus est le dernier enfant des six enfants de Titan Cronos qui n’est nul autre que son père. Sa mère est Rhéa, la reine des titans et la déesse de la fertilité dans la mythologie grecque. L’histoire des Grecs raconte que son père, Cronos avait reçu un avertissement selon lequel l’un de ses propres enfants finirait par le détrôner. Cronos a donc décidé de tuer tous ses enfants, ce qu’il a fait sauf Zeus qui a été sauvé par sa mère, la déesse Rhéa.

La prophétie de l’histoire grecque finit par se réaliser, car le dieu de la foudre, une fois adulte, a défié Cronos ainsi que les titans. Zeus a triomphé, car il a fait boire à son père une potion pour que tous les enfants tués reviennent. Il retrouva ses frères et sœurs, notamment Hestia l’aînée, Déméter et Héra, qui deviendra son épouse.

A lire également : Trois idées d’activités pour être plus détendu

Les différentes versions sur l’identité de ses parents

Zeus

L’histoire de la mythologie grecque véhicule plusieurs versions sur l’identité du père et de la mère de Zeus. La plus courante est celle selon laquelle Cronos serait son père et Rhéa, sa mère. Dans une autre version, Zeus serait le fils de Gaia (la terre) et l’enfant d’Ouranos (le ciel). D’après cette histoire de la mythologie grecque, Ouranos a été vaincu par son fils Cronos.

Craignant que l’histoire se répète, Cronos dévora tous ses enfants, sauf Zeus que Gaia a caché sur le mont Ida. La dernière version sur l’identité du père et de la mère du dieu de la foudre est Hybris et Héra. Cette histoire de la mythologie grecque est moins connue, car Zeus serait le fils de la déesse de l’arrogance et de la déesse du mariage.

La symbolique de la filiation divine chez les Grecs

La filiation divine chez les Grecs est l’élément central au cœur du culte et de la religion de ce peuple. Pour les Grecs, les dieux sont leurs ancêtres, et la filiation divine est un moyen pour expliquer les attributs de chaque humain. Les Grecs se sont toujours considérés comme les descendants des dieux et estiment qu’ils sont une race légitime avec une autorité puissante.

Ils sont à l’image des dieux et pensent que la filiation divine est un lien entre ce monde et celui des divinités. Les Grecs invoquent les dieux à chaque circonstance, récolte, guerre, naissance d’enfants, mariage, etc. Pour ce peuple, la filiation divine a une portée éthique morale, car ces êtres dotés de pouvoirs sont les gardiens de l’équilibre naturel.