Quels sont les critères pour le choix d’un gel hydroalcoolique

Gel hydroalcoolique : comment le choisir ?

En France comme ailleurs, le marché des gels hydroalcooliques explose comme jamais. Mais parmi toutes les offres disponibles, comment choisir un gel hydroalcoolique efficace ?

Lire également : Optimisez la productivité de vos équipes avec le bon éclairage

En France comme ailleurs, le marché des gels hydroalcooliques explose comme jamais. Perçus comme un bouclier pour se protéger des virus et particulièrement du covid-19, ils deviennent quasiment indispensables. Le problème c’est que la croissance de la demande a donné naissance à de nombreux gels non conformes aux normes. Résultats, nombreux entre eux ont fait l’objet d’alertes de la part des utilisateurs. Et même si le ministère de la Santé fait de son mieux pour stopper la vente et la production des produits de qualité médiocre, ils n’en restent pas moins présents sur le marché. Le seul moyen d’éviter d’exposer ses mains et son corps aux dangers est alors de savoir reconnaître le bon gel.

La meilleure protection contre les virus

Au cœur des discussions et de débats depuis plusieurs mois à cause de la pandémie, le gel hydroalcoolique fait partie intégrante de notre quotidien désormais. Il fut même un moment où il était en rupture de stock à cause de la demande importante de la clientèle. Pour couvrir ces demandes, de nombreux laboratoires et marques ont lancé leur propre formule. Conséquence, on peut en trouver quasiment partout, en magasin, dans les supermarchés d’à côté et même sur internet.

A découvrir également : Le mug personnalisé au service de votre image de marque

Pratiquées dans un contexte où elles peuvent désinfecter les mains vite fait sans besoin d’eau ni de savon, les solutions hydroalcooliques sont incontournables des barrières sanitaires. En partant du principe que les mains sont fortement exposées aux virus et microbes et ce, de façon quasi-permanente, il devient urgent de les protéger. D’ailleurs, ce sont les mains qui conduisent les virus vers le visage, la bouche, le nez sans même que l’on s’en rende compte. Le gel hydroalcoolique est donc important pour l’hygiène surtout à l’heure où le virus circule toujours.

Pour autant, tous les gels que vous trouvez dans le commerce ne sont pas forcément les bons. Il importe dans ce cas d’être attentif lors du choix, histoire de garantir une meilleure protection.

Les critères pour choisir un bon gel hydroalcoolique

Un bon gel hydroalcoolique est le seul qui peut vous protéger du covid-19 et d’autres virus. Pour cela, il doit respecter un certain nombre de critères. C’est pour cette raison que vous devez être attentif sur certains points avant de vous décider pour la simple et la bonne raison que tous les gels ne valent pas le coup.

De ce fait, une bonne solution désinfectante doit avoir été autorisée par le SPF Santé Publique. Cela signifie que le gel a déjà fait l’objet de tests et de vérifications avant d’être lancé sur le marché. Cela permet de garantir qu’il tue réellement les microbes, les virus et les bactéries sans exposer le corps au danger. La quantité d’alcool présente doit se trouver entre 60 % et 70 %. Au-dessous, l’efficacité n’est pas garantie et au-delà, le risque de développer des problèmes cutanés n’est pas écarté.

Aussi, un bon gel ne contient pas de triclosan, ce composant toxique que les marques de cosmétique ont tendance à insérer dans leur produit. Le triclosan serait même le responsable de cancers du sein.

Pour trouver un bon gel hydroalcoolique, il est impératif de se rendre dans des magasins spécialisés. Cela peut être une pharmacie, un magasin spécialisé ou bien en ligne, sur un site de spécialistes des produits d’entretien comme Bernard.

Préconisations d’utilisation du gel

Une fois le gel choisi et en poche, reste à l’utiliser correctement pour une efficacité garantie. Le problème c’est que l’usage d’un tel produit n’est pas appris et de nombreux s’en servent sans être protégé pour autant. Effectivement, lorsqu’on applique le gel, il est nécessaire de retirer les bagues et les autres bijoux que l’on porte pour les désinfecter à leur tour avec du gel. On n’y pense pas souvent, mais ces bijoux sont un vrai nid à bactéries.

Il faut savoir également que le gel ne lave pas les mains, il se contente de tuer les virus et les bactéries.