Quand changer le lit à barreaux ?

Les lits à barreaux sont les couchettes par excellence des bébés. Toutefois, à partir de certains moments, il serait judicieux de changer ce type de lit afin de leur offrir un certain confort. Il n’est néanmoins pas facile de déterminer exactement le moment de transition puisqu’il n’y a pas un âge de référence exact. Heureusement, vous pouvez vous fier à certains signes qui ne trompent pas afin de procéder au changement du lit à barreaux.

Quand il fait le mur

Même s’il n’est pas aisé de savoir quand changer le lit, le fait que votre bébé escalade les barreaux de son lit est un signe alarmant. En effet, entre 2 et 3 ans (ce qui reste très variable), le bébé peut descendre du lit en faisant le mur.

Lire également : Comment un peintre décorateur peut vous aider ?

Si cela peut paraitre amusant pour lui, c’est une simple façon de se mettre en danger. Il risque donc de faire une chute ou d’être écrasé sous le poids du lit. Dès cet instant, vous devez changer le lit à barreaux de votre bébé tout en optant pour un lit plus grand.

Quand il se trouve à l’étroit

La plupart des enfants aiment s’amuser et gigoter après s’être couchés. C’est un moment qui précède leur sommeil. Toutefois, d’autres préfèreront se relaxer, assis dans leur couchette. Pour cela, ils auraient besoin d’un minimum d’espace.

A lire également : Comment trouver un plombier sérieux à Tours ?

Votre enfant qui se retrouve à l’étroit aura plus tendance à se débarrasser de ses jouets. Ne soyez donc pas surpris qu’il jette ses peluches, il a juste besoin de plus d’espace. Lorsqu’il n’arrive plus à gigoter convenablement, c’est qu’il a peut-être du mal à atteindre l’autre bout du lit. Ce sont autant de signes qui montrent le fait que votre bébé ait besoin d’un changement.

Au lieu de lui acheter un nouveau lit, vous pourrez retirer les barreaux en attendant d’avoir le temps ou les moyens de lui offrir sa nouvelle couchette.

Quand il devient autonome

Lorsque votre bébé devient autonome, il peut sortir du lit tout seul et y retourner à son rythme. En effet, il n’aura plus besoin de vous pour intégrer sa couchette. Même si cela vous réduit les tracasseries, ce n’est forcément pas une bonne nouvelle.

En effet, cela veut simplement dire que le lit à barreaux actuel de votre bout de chou n’arrive plus à le contenir. De ce fait, en sortir et y revenir ne sera pour lui qu’un jeu. Avec de la chance, ce dernier pourra exprimer son besoin d’avoir une plus grande couchette. Dans le cas contraire, vous avez déjà la preuve qu’il lui faut un nouvel accessoire plus spacieux.

Un changement progressif

Maintenant que vous savez quand il faut lui changer son lit à barreaux, vous devez savoir également que le changement se veut progressif. En effet, il ne sera pas question de procéder au changement du jour au lendemain.

Le bébé a passé une bonne partie de sa vie d’enfant dans cette couchette. Elle représente tout son univers. Pour cela, vous devez le préparer au changement à venir en l’informant. Par principe, il faudra lui parler des avantages d’un grand lit et lui montrer qu’il est désormais un grand garçon. Cela lui permettra d’accepter plus facilement la transition.

Il vous faut également éviter de changer le lit en son absence. En réalité, vous devez faire de ce changement un grand moment. Cela lui fera prendre connaissance de l’importance de la situation. Pour finir, tachez de lui offrir un lit confortable qui ne lui fera pas regretter son ancienne couchette.

Vous savez désormais à quel moment changer le lit à barreaux de votre enfant.