Quel est le prix d’un sol en PVC ?

Apprécié à la fois pour sa résistance et pour son élégance, le revêtement de sol en PVC affiche plusieurs niveaux de qualité qui déterminent son prix. Plastique souple également nommé chlorure de vinyle, il propose généralement une structure compacte et garantit une certaine facilité d’entretien. Sous quelles formes se présentent les sols en PVC ? A combien peut-on estimer le prix d’un sol en PVC ?

Les divers modèles de sol en PVC

Parmi les revêtements de sols souples tels que le PVC, on retrouve de plus en plus de gammes qui se distinguent par leur esthétisme, avec notamment des teintes et des motifs qui simulent l’apparence des tommettes, du béton ciré, du parquet ou encore du métal. S’il est vrai que ces éléments d’esthétique pourront orienter votre choix de sol en PVC auprès d’un professionnel comme Quick-step, il vous faudra aussi surveiller la couche d’usure. De fait, le PVC comprend 5 couches. La couche d’usure est donc celle dont l’épaisseur va déterminer la pièce où sera posé le revêtement. Ainsi, pour un espace à fort trafic comme un couloir ou les escaliers, une épaisse couche d’usure (0,15 à 0,25 cm) sera nécessaire. Ce sera l’inverse dans une pièce où la circulation est occasionnelle (chambre à coucher) ; une couche d’usure épaisse de 0,12 à 0,15 cm devrait faire l’affaire. Pour une cuisine ou un hall, lieux qui accueillent beaucoup de passage, la couche d’usure devra afficher au moins 0,25 cm d’épaisseur.

A voir aussi : Pensez au box pour un stockage optimisé de vos cartons

Il est à noter que pour un entretien aisé, on recommande d’accorder la priorité à un sol PVC dont la finition comprend de la cire ou une couche de vernis. Ces éléments vous garantissent notamment que votre revêtement durera plus longtemps.

Les prix des revêtements de sols en PVC varient selon le conditionnement et les techniques de pose

Pour connaître le prix au m² d’un sol en PVC, il faut tenir du conditionnement ou de la finition, du traitement anti-humidité (pour les salles d’eau), de l’épaisseur de la couche d’usure et globalement de la qualité de fabrication. Ainsi, les tarifs TTC que l’on observe sur le marché tournent autour des moyennes suivantes.

A découvrir également : Comment augmenter la valeur de votre maison grâce aux inserts, cheminées et poêles ?

  • De 2 à 40 euros/m² pour un revêtement de sol en rouleaux.
  • De 15 à 55 euros/m² pour un sol en PVC conçu en dalles.
  • De 10 à 60 euros/m² pour un revêtement de sol PVC fabriqué en lames.

Pour ce qui des travaux de pose, l’état du sol ainsi que le conditionnement du  PVC sont les principaux facteurs qui entrent en jeu. Voici donc en moyenne les tarifs TTC pour une pose complète, matériaux compris.

  • Entre 25 et 60 euros/m² pour la pose d’un sol PVC en rouleaux.
  • Entre 30 et 50 euros/m² pour poser un revêtement de sol PVC en dalles.

Bénéficier d’une TVA réduite en passant par un professionnel

Certaines conditions permettent d’obtenir un taux de TVA réduit à 10%, réduction qui s’applique sur les matériaux et sur la main-d’œuvre pour la pose. En l’occurrence, il faut que les travaux soient réalisés par un professionnel et qu’ils soient relatifs à un projet de rénovation d’un bien construit depuis au moins 24 mois. Cela dit, c’est le lieu de préciser que le recours à un professionnel offre également l’avantage que vous pourrez, en cas de besoin, faire intervenir la garantie (qui dure en général jusqu’à 5 ans).