L’impression 3D : des applications multiples

Les innovations technologiques connaissent une percée à l’aube de ce XXIème siècle. Les progrès sont tels, que notre mode de vie et notre manière de travailler s’en retrouvent alors modifiés. Et, il est un secteur qui est en passe de devenir incontournable : celui de l’impression 3D. Gros plan sur LE concept du siècle !

Les avantages de l’imprimante 3D

Que l’on soit un particulier ou un professionnel, le concept de l’imprimante 3D est sur toutes les lèvres. Son succès tient sans doute à sa simplicité d’utilisation. En effet, il suffit de créer un objet sur un écran via un logiciel adapté ou de télécharger un fichier déjà existant puis de l’envoyer via un mél. par exemple sur une imprimante spécifique. Quelques clics suffisent donc pour que l’imprimante dépose de la matière couche par couche pour créer ledit objet en question. La fabrication de l’objet est quasi instantanée. En effet, selon ses dimensions, ses détails, sa fabrication peuvent prendre une poignée de minutes seulement. Dans tous les cas, la création ne connaît de limite que celle de l'imagination. Pas étonnant dès lors que l’impression 3D touche à de nombreux secteurs d’activité tant les applications sont légion. 

Lire également : 5 conseils pour la location d'équipement de construction

Pour fabriquer des objets de toute sorte

La précision offerte par l’imprimante 3D permet de développer des objets techniques, de créer des pièces de rechange introuvables sur le marché ou encore des petits objets utiles au quotidien par exemple, et ce, sans devoir attendre de le commander puis de le recevoir quatre semaines après dans sa boîte aux lettres. Dans ce contexte, il s’agit essentiellement de réparer des objets cassés notamment. 

En parallèle, dans la ligne directe des petits objets, cela permet aussi au secteur de la mode de créer des lignes de vêtements et des accessoires en 3D. De quoi apporter une touche d’Hi-Tech à la planète fashion.

A lire également : Comment créer sa propre entreprise ?

Pour améliorer les conditions de vie

Grâce aux progrès considérables en matière d’impression 3D, il est possible de trouver une solution adaptée à de nombreux problèmes médicaux et de fabriquer des prothèses aussi bien dentaires que des membres manquants voire un exosquelette complet par exemple ! Un potentiel énorme pour créer sur mesure et à moindre coût des éléments anatomiques pour faire face à un handicap. Une ouverture pour pallier les manques de soin dans les pays les plus pauvres en particulier.

Pour favoriser les innovations

Afin de réduire les coûts de prototypage et d’usinage, d’identifier les erreurs de conception, de façonner un moule complexe et onéreux, l’impression 3D est en passe de devenir l’outil indispensable pour le secteur industriel, mais aussi en matière de déco et d’architecture. D’ailleurs, l’aéronautique et l’industrie spatiale en sont d’ores et déjà très friandes. Le prototype d’une voiture nommée « URBEE » ou encore l’édification d’une maison 3D à Nantes  aussi robuste qu'une maison traditionnelle, ouvrent la voie pour les secteurs des travaux publics et automobiles. 

Autant d’exemples qui mettent en avant l’étendue des possibilités. Et, parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les filaments de types ABS utilisés pour l'heure, seront dans les années qui viennent remplacés par du PLA – un dérivé d’amidon de maïs – ou encore d’algues. De quoi réduire l’impact environnemental et avoir des objet 3D éco-conçus.