Sign in / Join

Le traité d'Amsterdam de 1997 : les raisons de sa signature

Le traité d'Amsterdam a été signé en date de deux octobre 1997 pour assurer le maintien de la sécurité des biens et des personnes à l'intérieur de l'Europe. Ce traité a pour objectif de garantir un État de droit afin d'assurer le fonctionnement normal des institutions. Voici quelques idées qui vous renseignent sur les raisons fondamentales de la signature du traité d'Amsterdam du mois d'octobre 1997.

La politique sociale et la protection des libertés fondamentales

Le traité d'Amsterdam en 1997 est un accord qui vise principalement la protection des libertés fondamentales. Il garantit le respect des droits de l'homme dans toutes les villes de l'Union européenne. C'est suite à ce principe que la parité entre l'homme et la femme est devenue une réalité aujourd'hui dans tous les pays de l'Union européenne. Les femmes ont désormais droit aux différents services publics au même titre que les hommes. C’est grâce à ce traité que l'Union européenne se donne pour objectif de lutter efficacement contre le chômage à travers la promotion d'emploi. Plusieurs initiatives ont été entreprises dans ce sens. Pour assurer une meilleure coordination entre les politiques nationales de lutte contre le chômage, d'autres projets pourraient être financés par des fonds européens. La discrimination a été formellement interdite sur toutes ses formes. Le traité d'Amsterdam permet d'avoir une règlementation pour assurer la protection de la santé des consommateurs. Les dispositions de l'article 7 du traité ont prévu un mécanisme de sanction politique contre les États membres qui ne respecteront pas les droits fondamentaux.

A lire aussi : Les meilleures manières pour rendre hommage à un proche décédé

Réformer les institutions européennes

Selon le principe du traité, le conseil de l'Union européenne, le parlement européen, la Commission européenne et la cour de justice sont désormais compétents pour tous les dossiers ayant rapport à la libre circulation des personnes. Le traité donne son accord pour le renforcement de la participation du parlement européen. Le parlement européen et le conseil des ministres de l'Union européenne sont à présent traités sur le même pied d'égalité. Cependant, l'entrée des nouveaux pays membres dans l'Union européenne est soumise à une restriction du nombre de représentants de chaque pays afin de faciliter la prise des décisions. Cette réforme est considérée comme une décision salutaire en Europe. L'instauration d'une coopération renforcée permet d'approfondir la construction européenne entre les États membres qui le désirent.

Circuler librement et vivre en toute sécurité

La signature du traité d'Amsterdam de 1997 à créer les conditions nécessaires pour garantir la liberté à tous les citoyens de l'Europe. La sécurité publique et la justice sont des traits de la démocratie dans un État de droit. C'est pourquoi le traité d'Amsterdam a été signé pour veiller au respect strict de ces droits à l'intérieur de l'Union européenne. Toutefois, la délivrance des visas, le droit d'asile et la coopération judiciaire sont communautarisés. Il s'agit d'une politique de communauté. Il faut rappeler que le traité a autorisé la mise en place d'un cadre intergouvernemental pour la coopération des pays en matière de lutte contre le terrorisme, le crime organisé et la pédophilie. Ce traité lutte efficacement contre d'autres vices sociaux, notamment le commerce de drogue, d'armes, la fraude et la corruption. Il est opportun pour les nouveaux États membres de reprendre la convention de Schengen juste après leur adhésion. Le traité d'Amsterdam est un instrument très indispensable pour garantir la sécurité à tous les citoyens.

A lire également : Faites appel à des professionnels pour installer votre matériel incendie