Etes-vous éligible au prêt à taux zéro ?

Les français sont une nation particulière devant l'immobilier, en ce sens qu'ils affectionnent tout particulièrement, et souvent plus que les autres, d'acheter leur logement. Etre propriétaire est un objectif pour la majeure partie des hexagonaux, pour diverses raisons, mais de façon assez obsessionnelle, dans le sens positif du terme : en effet il est plutôt bien vu que de vouloir opter pour l'achat, puisque cela permet notamment de pouvoir léguer, plus tard, à ses enfants, un héritage qui vaut de l'argent ou, à défaut, de leur offrir un toit pour toute leur vie, à eux ainsi qu'à la famille qu'ils vont à leur tour fonder un jour. Bref il s'agit d'un investissement tout-à-fait pertinent.

Les possibilités de prêt à taux zéro

Or pour acheter un bien immobilier, il y a deux possibilités. Soit on possède le montant nécessaire à cette acquisition et dans ce cas les démarches sont relativement rapides, puisque l'on n'a pas besoin d'emprunter les fonds nécessaires à l'achat, soit l'on ne possède qu'une partie de ce que coûterait cet acquisition, auquel cas il faut en passer par un prêt bancaire. Or il existe différentes possibilités aujourd'hui pour souscrire à un prêt à taux zéro, que l'on appelle communément le ptz. Or pour savoir si l'on entre dans les bonnes catégorie pour y avoir droit, il convient de faire une simulation ptz, soit en ligne sur internet, soit auprès de son établissement bancaire.

Les avantages du prêt à taux zéro

Le principal inconvénient, lorsque l'on emprunte de l'argent à une banque, c'est qu'en fonction de l'époque ou de l'année, le taux du prêt immobilier n'est pas toujours le même. De plus toutes les banques ne fonctionnant pas de la même façon, certaines vont par moment proposer des taux bas pour l'immobilier mais plus haut pour l'achat d'une voiture, quand d'autres, à la même époque, vont proposer l'inverse. Bref il convient donc d’abord de faire l tour des agences bancaires de sa localité pour savoir ce qu'il en est. Or si l'on est éligible au ptz, tout devient plus simple, parce que, justement, le taux est nul !