Devenir freelance : ce qu’il faut savoir avant de s’y investir

Quand on sait que plus de 74 % des hommes riches de la planète sont des (auto) entrepreneurs, le fait de vouloir se mettre à son propre compte incite aujourd’hui de plus en plus de travailleurs et notamment les jeunes. Mais tourner le dos à sa vie de salarié et devenir son propre patron n’est pas toujours chose aisée. 

Bien choisir son domaine d’activité, trouver des clients et des missions, mettre en place un système de paiement efficace, tisser des liens avec d’autres freelancers, l’aventure ne fait que débuter pour ceux qui ont choisi cette liberté professionnelle.

Lire également : Faites confectionner de beaux drapeaux à vos couleurs

Le portage salarial : une opportunité qui s’ouvre aux indépendants

En tant qu’anciens salariés, nous avons parfois des difficultés à faire le premier pas dans l’univers du freelancing. De nombreuses questions nous viennent en tête : par où commencer? Qui contacter? Que faire? Le portage salarial sera alors d’une grande aide pour débuter cette nouvelle vie professionnelle. Il s’agit de ces plateformes ou plutôt de ces interfaces qui permettent aux indépendants d’établir une relation contractuelle en passant par une entreprise de portage. Cette dernière est, en quelques sortes, une passerelle entre les freelancers et les donneurs d’ordre.

Ce sera à la fois un gage de sécurité et de stabilité pour les deux parties. En plus du fait de pouvoir organiser son temps de travail en fonction de ses disponibilités, et ainsi, trouver l’harmonie parfaite entre vie personnelle et activités professionnelles, l’auto-entrepreneur bénéficie de nombreux avantages. La couverture sociale incluant la prévoyance, l’assurance-chômage, la cotisation retraite et la mutuelle en fait partie.

A lire aussi : Faire face à la croissance de sa PME

Mieux choisir son domaine d’activité

Nous avons tous un domaine d’activité dans lequel nous excellons, le fait de travailler en freelance est l’occasion de démontrer notre savoir-faire et notre talent dans ces secteurs qui nous passionnent. Toutefois, grâce à l’innovation numérique, certains domaines seront toujours à privilégier. 

Et s’il le faut, le mieux serait de s’y former le plus tôt possible si on veut saisir les meilleures occasions. Actuellement, les entreprises sont nombreuses à proposer des missions qui touchent les métiers du web, de l’Informatique et de l’Ingénierie (webdesign, développement web, référencement SEO, tests d’applications, rédaction web ou autres).