Devenir entrepreneur : le graal à la portée de tous ?

Nombreux sont ceux qui souhaitent devenir entrepreneurs afin d’avoir leur indépendance et d’être leur propre chef. Toutefois, il y a de nombreux éléments qui peuvent entraver votre parcours. Vous pouvez tout de même concrétiser votre rêve en prenant en compte certains aspects essentiels.

Devenir entrepreneur, c’est avoir une véritable passion pour son projet

Le fait d’entreprendre revient avant tout à faire ce qui vous tient à cœur. En d’autres termes, vous devez commencer par avoir de la passion pour l’activité que vous souhaitez exercer. C’est ce qui vous permettra d’avoir toute l’énergie nécessaire pour défendre et assurer la fructification de votre projet. Avant tout engagement, nous vous conseillons de prendre du recul et de faire une étude de votre personnalité et de vos priorités. Parmi les questions qui vous aideront à trouver l’activité qui vous passionne, on peut citer :

Lire également : Pourquoi Paris concentre-t-il autant les enseignes de prestige ?

  • Quel objectif avez-vous dans la vie ?
  • Quelle est votre spécialité ?
  • Qu’est-ce qui constitue votre bête noire ?
  • Quelles sont les personnes ou les choses qui comptent le plus pour vous ?
  • Qu’est-ce que vous n’êtes pas prêt à sacrifier ?

Votre passion se reflétera dans vos choix et dans vos actions. C’est grâce à cela que vous pourrez gagner la confiance des fournisseurs, des clients et des potentiels investisseurs.

entreprenariat

A lire en complément : Déplacement professionnel : où séjourner sur Paris ?

La SARL : un statut particulièrement adapté aux entrepreneurs

La question du choix juridique revient très souvent lorsque l’on compte se lancer dans l’entrepreneuriat. C’est dans ce contexte que l’on évoque très souvent la société à responsabilité limitée (SARL) qui est un statut apprécié par les entrepreneurs. Et pour cause, la création SARL offre de nombreux avantages non négligeables.

Un cadre juridique sécurisant

La SARL vous confère une grande sécurité juridique ainsi qu’une bonne prévisibilité. Son fonctionnement et son organisation sont en effet tous deux soumis au Code du commerce (articles L223-1 et suivants). Par conséquent, les statuts de la société à responsabilité limitée ne peuvent pas déroger aux règles établies par la loi.

Un régime fiscal assoupli

L’autre avantage de ce statut juridique est qu’il offre aux entrepreneurs un régime fiscal plus souple. Son imposition peut en effet être réalisée de différentes manières. Par principe, la société à responsabilité limitée est imposée à l’impôt sur les sociétés. Optionnellement, les associés peuvent décider de l’assujettir à l’impôt sur le revenu (IR). Toutefois, cette possibilité est soumise à des conditions spécifiques. Notez également que sur option, les associés qui sont membres d’une même famille ont la possibilité de créer une SARL de famille. L’entreprise sera alors imposée à l’IR sans aucune limite temporelle.

La SARL : un statut adapté aux projets en famille ou en couple

Si vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat avec votre conjoint ou votre famille, alors la SARL est le statut le plus adapté. D’une part, elle donne accès au statut de conjoint-collaborateur. Afin d’en bénéficier, le partenaire ou l’époux doit remplir un certain nombre de conditions. Le cas échéant, il va disposer d’une couverture sociale, de la formation professionnelle et de la retraite. D’autre part, on distingue la SARL de famille qui offre un régime fiscal très intéressant. Celle-ci est destinée aux personnes unies par les liens du sang.

Enfin, en SARL, les fondateurs gardent le contrôle sur l’intégration de nouveaux associés au capital. En d’autres termes, la cession de parts sociales n’est pas libre. Il faudra un agrément de la majorité des associés afin qu’un étranger puisse obtenir des titres.

Une réduction des charges sociales sur la rémunération du gérant majoritaire

Le gérant majoritaire de la société à responsabilité limitée a le statut de travailleur non salarié. Par conséquent, il se rattache à la sécurité sociale des indépendants. Les cotisations sociales portant sur sa rémunération sont ainsi relativement faibles. Le taux applicable est estimé en moyenne à 45%. La rémunération du gérant majoritaire présente ainsi des charges inférieures comparées à celles d’un président de SAS par exemple. De plus, elle génère moins de formalités.

Bien définir son projet : un indispensable pour réussir

Pour devenir entrepreneur, il faut que votre projet soit clair et bien structuré. La viabilité fait assurément partie des conditions indispensables, d’où l’importance de bien poser les bases de votre projet. Pour commencer, vous devez trouver une idée d’activité rentable à exercer. Sachez qu’il n’est pas obligatoire de mettre en place une chose innovante, vous pouvez d’ailleurs vous inspirer des activités existantes. Déployez ensuite des tactiques ingénieuses afin de surpasser vos concurrents. À cet effet, nous vous conseillons fortement l’étude de marché. Très utile, celle-ci vous permettra d’anticiper les obstacles et de mieux connaître vos clients, vos concurrents et vos fournisseurs.

Dans la rédaction de votre plan d’entreprise, prenez le soin de préciser l’activité de votre entreprise, votre cible, les stratégies à mettre en œuvre, le plan d’investissement… La projection financière, votre valeur ajoutée et le système de gestion de l’entreprise sont également des données importantes dont il faut tenir compte.

Informez-vous et créez un réseau autour de vous

Les projets viables sont ceux qui présentent le moins de risques. Ce qui explique l’importance de bien connaître votre marché. Pour ce faire, soyez à l’affût de l’actualité, des informations utiles et parlez de vos idées aux autres. Restez à l’écoute et apprenez à vous inspirer de votre entourage et de vos concurrents. De plus, il faudra savoir faire du networking pour favoriser le partage, l’entraide mutuelle ainsi que la confiance. Avoir un réseau de contacts est en réalité essentiel pour avancer rapidement dans l’univers de l’entrepreneuriat.

Le fait d’étendre vos relations vous permettra de trouver des clients et des fournisseurs, mais également de faire la connaissance d’investisseurs et de collaborateurs. De même, cela constitue une excellente occasion pour développer vos opportunités d’affaires, de découvrir les acteurs du même secteur d’activité et d’obtenir des conseils.

Généralement, les meilleurs canaux pour le networking sont les réseaux sociaux, les conférences, les déjeuners d’affaires, les salons et les soirées professionnelles. Saisissez donc tout événement qui permet l’échange de valeurs avec des acteurs du secteur. Cependant, il faut bien cibler ceux avec qui vous comptez nouer une relation. L’objectif n’est pas d’avoir un carnet d’adresses rempli, mais plutôt des contacts utiles. Ce qui explique l’importance de choisir des interlocuteurs pertinents.

création réseau entreprise

Pour percer dans l’entrepreneuriat, il faut faire preuve de détermination

Pour devenir un bon entrepreneur, vous devez vous armer de détermination afin de faire face aux obstacles qui seront d’ailleurs toujours présents. Il vous faut ainsi de l’énergie, du pragmatisme et de la confiance en vous afin de savoir gérer les situations, de décrypter le fond du problème et de trouver les bonnes solutions. De même, il faut savoir qu’il est normal de connaître des échecs avant d’atteindre le sommet de la victoire. Si vous êtes confronté à un échec ou une incertitude, ne vous laissez donc pas abattre. Faites de votre mieux pour relever les défis et mettre en place des solutions innovantes. Même si vous avez établi un plan d’action, vous n’êtes pas obligé de le suivre à la lettre. Dans certains cas, il sera nécessaire de faire preuve d’adaptabilité et de souplesse.

Savoir anticiper les coûts et gérer son argent

Pour être un entrepreneur avisé, nous vous conseillons de faire estimer à l’avance les coûts relatifs à votre activité. Pour ce faire, soyez bien organisé et planifiez le plus possible. Prenez également le temps d’analyser la durée nécessaire pour obtenir une rentabilité sur votre projet. Grâce à cela, vous serez en mesure d’anticiper vos dépenses pendant la période où vous n’avez pas de revenus. Par la suite, faites une évaluation de vos actifs, c’est-à-dire l’apport en numéraire et les biens que vous comptez injecter dans votre entreprise.

Même avec tout le succès du monde, se lancer dans l’entrepreneuriat est un véritable parcours du combattant. Il est donc essentiel de bien s’entourer pour avoir un soutien au quotidien. Votre famille, vos amis, les membres d’un réseau d’entraide et les collègues pourront tous participer de près ou de loin à votre projet.