Comment organiser ses propres funérailles ?

Plus de 40% des Belges préparent leurs obsèques dans les moindres détails. Plusieurs raisons motivent cette démarche : éviter des soucis à sa famille, prévenir d’éventuels conflits et ne pas laisser de dette à ses enfants.

Le manque de dialogue concernant la mort peut en effet entrainer bien des désaccords familiaux lors des funérailles. C’est pourquoi il est préférable de s’y préparer mentalement et légalement de votre vivant.

A lire également : A quelle fréquence obtenir des backlinks

Respecter les désirs du défunt

Sachez que la loi oblige les héritiers à suivre les volontés du défunt. Pour que les dernières volontés soient respectées, il est recommandé qu’elles soient rédigées sur papier.

Vous pouvez choisir d’y indiquer uniquement les grandes lignes de la cérémonie ou bien, tous les détails, du choix de cercueil, au choix du faire-part et des textes de la cérémonie.

A voir aussi : Bien organiser sa rentrée : les indispensables

Prévoir les frais d’obsèques

Une assurance obsèques vous permet de cotiser vous-même pour votre mort et de consigner vos souhaits funéraires dans un endroit sûr. Vous serez ainsi assuré que vos dernières volontés sont scrupuleusement respectées. Dans le cas contraire, c’est votre conjoint ou vos enfants qui devront organiser et financer vos obsèques en s’adressant à une société de pompes funèbres.

Il est recommandé de demander plusieurs devis d’entreprises de pompes funèbres. Sachez qu’il faut compter en moyenne 5000€ pour financer ses obsèques.

Le choix du contrat obsèques

Le plus classique étant un contrat en capital, sous forme d’une assurance-vie prévoyant le versement d’une somme à un proche ou directement à une entreprise de pompes funèbres. Vous pouvez également choisir d’ouvrir un compte en banque et d’y verser une somme destinée à financer vos funérailles.

D’autres modes de financement peuvent également couvrir les frais d’obsèques sans avoir à souscrire une assurance spécifique. Vous pouvez ouvrir un livret ou un compte d’épargne destiné à les financer et prévoir d’y laisser une somme équivalente à un devis de funérailles.

Bon à savoir

Sans démarche de votre part, la banque peut régler les frais d’obsèques dans la limite de 5000€, sous réserve des fonds disponibles sur les comptes bancaires. Au-delà de cette somme, elle recueille l’accord des héritiers.

Qui va organiser les préparatifs pour les funérailles ?

Corbillard, inhumation, fabrication caveau, faire-part : telles sont les différentes prestations comprises dans un contrat d’assurance obsèques. Dans le cas d’une convention obsèques souscrites auprès d’une entreprise de pompe funèbres, la compagnie funéraire se charge elle-même des funérailles de son client. Elle agit rapidement après avoir été informée du décès du souscripteur.

La crémation

De nos jours, de plus en plus de personne choisissent la crémation. Si aucune volonté n’est exprimée, l’urne avec les cendres sera placée au cimetière. Dans certains cas, il est possible de confier l’urne à un membre de la famille, ou de disperser les cendres.

Le cimetière

On peut être enterré dans le cimetière de la ville de son domicile, de celle où l’on décède, ou dans son caveau familial. Mais aussi acheter une concession dans une autre ville. Il est possible d’être inhumer dans un nouveau caveau ou dans un caveau familial. Le choix de la place dans le cimetière dépend des communes. Certaines acceptent, alors que d’autres refusent pour des questions de gestion.

Il existe trois types de concessions :

  • 5 à 15 ans
  • 30 à 50 ans
  • Perpétuelle

Rédiger son testament

C’est sur ce document que vous indiquerez tout ce qui concerne la transmission de vos biens. Cela permet d’organiser votre succession selon vos termes au lieu de laisser quelqu’un d’autre décider à votre place.

En organisant vos funérailles à l’avance, vous épargnez votre famille et vos amis de prendre des décisions difficiles lors de la prise d’arrangement au moment du décès. Un simple coup de fil d’un membre de votre famille suffit à mettre en action votre contrat de prévoyance obsèques.

Tout sera pris en charge

Une fois que vous aurez organisé votre cérémonie et signé votre contrat de prévoyance obsèques, vous n’aurez plus jamais à vous soucier de vos obsèques. Les entreprises de pompes funèbres respecteront vos dernières volontés avec beaucoup d’attentions et de professionnalisme.

Qui est responsable d’un enterrement en l’absence d’hériter ?

Il arrive que la personne décédée n’ait ni ressources ni héritiers et que l’on ne trouve aucun volontaire, dans son entourage, pour se charger des funérailles.

Dans ce cas, il revient à la commune d’organiser les funérailles qu’on appelle « enterrement d’indigent ».

Le succès des conventions prévoyance obsèques n’étonne personne car selon Funérailles Fontaine  « Notre société actuelle nous pousse à tout régler, jusqu’à sa mort. Avec le risque que ceux qui restent ne puissent pas toujours vivre cet au revoir comme ils l’auraient imaginé, et les entreprises funéraires se doivent de respecter les dernières volontés.

Au moment de vos obsèques, le professionnel désigné exécutera très rigoureusement les prestations sur-mesure que vous avez choisies. L’organisme financier assureur réglera à l’entreprise en charge d’organiser les funérailles, au moment du décès, la facture correspondante.

Lui seul peut vous dire quels sont vos droits en matière d’inhumation ou de crémation et vous conseiller efficacement sur l’organisation des funérailles. Faites leur confiance.