Comment obtenir un crédit immobilier

Un crédit immobilier est un procédé qui permet à un emprunteur de disposer d’une importante somme d’argent destinée à acheter ou construire un logement. L’opération se passe ainsi : un prêteur finance le projet immobilier d’un emprunteur qui se doit de lui reverser un remboursement mensuel dont la valeur est déterminée par l’organisme de crédit. Un contrat est signé entre les deux parties qui se doivent de respecter les conditions afin que le paiement puisse se dérouler normalement. Depuis son apparition, le crédit immobilier est donc perçu comme une solution idéale pour permettre à tous le moyen d’acquérir un logement.

L’apport personnel : un élément essentiel

Afin de prêter des fonds à un emprunteur, la banque a besoin de plus de garantie et c’est là toute l’importance de l’apport personnel. C’est donc une somme d’argent versé par l’emprunteur et qui a pour but de rassurer le prêteur sur sa capacité à pouvoir rembourser la dette. La solvabilité du client auprès de la banque est également attestée par sa capacité à épargner et ce, de façon régulière. 

Sachez toutefois que l’apport personnel représente 10 à 15 % de la valeur globale du prêt en TTC. Cet acompte n’est cependant pas un indispensable du crédit immobilier. En effet, certains organismes prêteurs n’exigent pas un apport personnel aux emprunteurs. Sachant que l’offre en prêt immobilier se diversifie en France, nous vous suggérons de comparer les prix.

La solvabilité : un détail important

Généralement, la banque octroie un crédit immobilier à un emprunteur, moyennant un remboursement mensuel à effectuer par celui-ci. La valeur du prêt sera cependant, déterminée en fonction de la capacité de l’emprunteur à payer sa dette. Ainsi, ce dernier doit jouir d’un revenu mensuel régulier. 

C’est pour cette raison que les travailleurs qui disposent d’un contrat de travail à durée indéterminée ont plus de chance de se voir octroyer un prêt destiné à l’achat d’une maison. Il faut également que l’emprunteur ne soit pas un client à risque. En effet, les personnes de plus de 50 ans sont ainsi considérées du fait de leur âge avancé.