Comment choisir un bon avocat en droit des familles ?

Vous avez besoin d’un avocat spécialisé dans le droit de la famille, pour un divorce ou dans le cadre de violences conjugales ? Ce professionnel pourra vous aider et vous accompagner tout au long de votre démarche devant la justice. Aussi, il est indispensable de le choisir au mieux. Voici nos conseils, qui pourront vous aider à vous tourner vers un professionnel compétent.

Un avocat spécialisé dans le droit des familles

Le droit des familles est vaste. Aussi, dans un premier temps, il est indispensable de se tourner vers un professionnel dont c’est la spécialité. D’autre part, cette branche du droit se décline en plusieurs domaines, comme le divorce ou les violences conjugales. De ce fait, il est vivement recommandé d’opter pour un professionnel de justice spécialiste de ces questions.

N’hésitez pas à lui demander ses références et surtout à vous renseigner concernant son expérience. L’avocat pourra vous en dire un peu plus, sur le type d’affaires qu’il a précédemment pris en charge. Sur le site Cabinet Lex Lux, vous pourrez découvrir le profil des différents professionnels, et choisir celui qui correspond à vos besoins.

Les qualités indispensables de l’avocat

  • Un professionnel qui vous prête une oreille attentive : afin de mener à bien vos différentes démarches devant la justice, l’avocat que vous allez choisir doit vous poser les bonnes questions, vous donner des conseils pertinents et se montrer investi. Il est vivement recommandé de prendre un premier rendez-vous. Celui-ci est bien souvent gratuit et vous permettra d’en savoir un peu plus sur ce professionnel. Vous sentez-vous à l’aise avec lui ? Ressentez-vous un bon “feeling” ? Voilà qui est très important. Il ne faudra pas hésiter à voir un autre avocat, si vous ne vous sentez pas en confiance.
  • Un avocat disponible : tout dépend de vos exigences, en matière de disponibilité. Assurez-vous que cet expert de justice soit joignable au moins par téléphone. S’il n’est pas en mesure de vous répondre dans les 24 heures, passez votre chemin.
  • Un expert de justice qui vous donne des nouvelles : un avocat doit vous tenir informé de l’avancement de votre affaire, par téléphone ou par mail. Un avocat qui vous laisse dans l’ignorance n’est définitivement pas celui dont vous avez besoin.
  • Un avocat doit être pédagogue : vous n’êtes pas un professionnel du droit. Aussi, vous ne disposez pas des mêmes connaissances et compétences de votre avocat. Celui-ci doit donc être pédagogue, vous expliquer les tenants et les aboutissants de votre affaire également. Si votre dossier est examiné devant un Tribunal de première instance, il devra vous accompagner et vous fournir l’aide et les informations nécessaires.

Les honoraires : un critère de choix très important

Comme la plupart des professions libérales, l’avocat est en mesure de choisir lui-même le montant de ses honoraires. Si certaines situations peuvent faire l’objet d’un forfait, il est toutefois préférable de signer avec ce professionnel une convention d’honoraires. Il s’agit d’une estimation du prix global de sa prestation. De cette façon, vous serez en mesure de maîtriser au mieux votre budget et d’éviter les mauvaises surprises. Toutefois, n’oubliez pas de rajouter 20% du montant proposé.

En effet, la TVA n’est pas comprise dans les honoraires annoncés par ce professionnel. Dans le cas d’un divorce, par exemple, il faudra compter entre 1000 et 3500 euros. Tout dépend de la nature du divorce en question (par consentement mutuel, pour faute grave…).

Le bouche-à-oreille : avantages et inconvénients

Bien évidemment, vous pouvez faire part à votre entourage de votre requête. Un ami, un membre de votre famille pourra certainement vous parler d’un avocat compétent. Le bouche-à-oreille vous mettra certainement sur la piste d’un professionnel compétent. Toutefois, ce procédé possède un inconvénient.

C’est vrai, le proche qui vous recommande un avocat a peut-être eu un très bon feeling avec lui, ce qui ne sera pas forcément votre cas. Encore une fois, prendre un premier rendez-vous est indispensable. Vous pourrez ainsi exposer votre cas et prendre connaissance des compétences et du professionnalisme de l’avocat concerné.