Comment choisir le lit de bébé ?

Les Français dorment peu – en moyenne 7 heures et 48 minutes en semaine – et mal. Une étude menée en août dernier sur 2 000 adultes a mis en avant que “le mal dormir” touche de plus en plus de personnes : la moitié de la population d’ailleurs ! Bien dormir est pourtant essentiel afin de répondre aux besoins physiques, intellectuels, physiologiques, mais aussi sociaux de l’organisme. S’il existe de nombreuses astuces pour dormir du sommeil du juste, la literie joue un rôle essentiel, voire indispensable pour y parvenir. Et, dès le plus jeune âge, elle l’est d’autant plus. Et en tant que parents, il est capital de bien choisir un lit de bébé. Le bien dormir s’apprend en effet dès le plus jeune âge. Gros plan sur les lits pour trouver le modèle de lit garantissant sécurité et confort. 

Le choix du couchage

Lit évolutif, lit à barreaux, berceau à bascule, couffin … le lit doit être adapté à l’âge de votre bébé, mais aussi respecter les normes européennes. 

Le lit à barreaux 

Si vous ne deviez opter que pour un seul modèle de lit, pensez à acheter un lit à barreaux qui évolue avec l’âge de l’enfant. La chambre tartine et chocolat fait d'ailleurs partie des grands classiques, un incontournable qui vous servira de sa naissance jusqu’à ses trois ans ! Les barreaux doivent être verticaux et leur espacement doit être compris entre 4.5 et 6.5 centimètres. Il doit être là encore stable pour assurer la sécurité de votre enfant. La plupart des modèles proposent un sommier réglable dont la position haute est réservée aux nouveau-nés. Idéal pour coucher votre bébé tout en préservant votre dos. Bref, c’est un achat durable. D’autant que certains barreaux sont également amovibles, ce qui vous permet de le transformer en banquette par exemple lorsqu’il devient plus grand ou encore en bureau avec quelques astuces dans la veine du « Do It Yourself ». 

Le couffin 

Jusqu’à ses trois mois, optez pour le couffin. Ce dernier doit avoir une assise rigide et des poignées solides ne dépassant pas 30 centimètres. Exit les trépieds pour éviter les chutes. Le couffin doit être posé directement au sol. La profondeur du couffin doit être supérieure à 20 centimètres, en ne prenant pas en compte l’épaisseur du matelas. Le matelas doit être assez ferme et être adapté à l’assise bien entendu. Attention, si vous optez pour le couffin, son usage doit être réservé aux moments de sieste, de sommeil. À aucun moment, vous ne devez l’utiliser comme lit-auto, il n’offre pas les sécurités suffisantes pour un transport en véhicule motorisé !  

Le berceau 

Vous n’êtes pas obligé d’opter pour le couffin et pouvez lui préférer le berceau. D’ailleurs, vous pourrez l’utiliser jusqu’à ses six mois. L'assise et les parois doivent être rigides, l’espacement entre les barreaux doit être inférieur à 7 centimètres. Il doit être assez stable et s’il est avec des roulettes, vous devez pouvoir les bloquer. L’espace entre le matelas et les parois ne doit pas dépasser 1 centimètre. Pour assurer sa sécurité, prenez garde avec les berceaux anciens ou d’occasion qui ne répondent pas forcément aux normes actuelles de sécurité. 

Le choix du matelas

Si le lit évolutif est la meilleure des options, tant sur le plan fonctionnel que sur le plan financier, il vous faut aussi choisir un matelas. Optez pour un matelas ferme, dont les dimensions sont parfaitement adaptées aux dimensions du lit. Bien entendu, vous devez bannir les matelas à eau ! La noyade est la deuxième cause de décès chez les enfants âgés entre 1 et 4 ans. S’il suffit de moins de 20 secondes pour que cela survienne, seuls 2.5 centimètres d’eau suffisent pour que cela arrive : soit l’équivalent d’un pouce. Fort heureusement, il existe une multitude de formes et de matières pour trouver le bon matelas. Si le matelas en mousse anti bactériens, anti-acariens sont intéressants, il existe aujourd’hui des matelas en fibres naturelles hypoallergéniques comme des matelas en fibre de bambou, de latex ou encore de noix de coco notamment. 

Le petit plus qui fait tout

Et, pour transformer le lit de votre bébé en véritable nid douillet, pensez aussi à bien choisir son linge de maison. Exit les couettes, les draps, les oreillers notamment, il ne vous faut choisir qu’une housse de matelas douce et agréable, une turbulette/gigoteuse. Bien entendu pour que le couchage soit idéal, n’oubliez pas le doudou. Il pourra alors rejoindre les bras de Morphée en toute sérénité.